Rafale : l'Inde risque de repousser encore le contrat avec Dassault

le , mis à jour à 09:58
5
Rafale : l'Inde risque de repousser encore le contrat avec Dassault
Rafale : l'Inde risque de repousser encore le contrat avec Dassault

Coup dur pour la filière aéronautique française. L'Inde pourrait repousser la signature finale, prévue dans le courant de ce mois, de l'accord d'achat, à Dassault, de 36 avions de combat Rafale.

Les discussion s'étaient d'abord prolongées, du fait d'abord de désaccords autour des clauses de compensation, qui impliquaient que Dassault investisse au moins la moitié de la valeur du contrat sur le territoire indien. Mais elles semblaient pourtant proches d'une issue, un compromis ayant été trouvé, début avril, sur une facture à 8,8 milliards de dollars. Le prix était, selon le ministère de la Défense indien, le dernier obstacle. Mais patatras, après des années d'efforts, l'accord serait aujourd'hui affecté par une affaire de corruption entre l'Inde et Agusta Westland, un constructeur d'hélicoptères italien.

En janvier 2014, l'Inde avait annulé l'achat de douze hélicoptères – pour 560 millions d'euros- à ce concurrent d'Eurocopter et d'EADS, filiale du groupe italien de défense Finmeccanica. Le patron de l'époque de Finmeccanica, Giuseppe Orsi, avait passé trois mois en prison, soupçonné d'avoir versé des pots-de-vin dans le but de décrocher ce contrat. En première instance, il avait été lavé de toute accusation de corruption mais avait été condamné à deux ans de prison pour fausses factures.

En appel, Orsi avait été condamné, et l'ancien PDG a récemment fait appel devant la cour suprême de Cassation italienne, ce qui a remis un coup de projecteur sur l'affaire en Inde. Des journalistes d'India Today se sont même rendus il y a quelques jours dans la région de Milan pour traquer, photos à l'appui, le « manoir géant » qu'y possède Orsi.

A l'époque où l'Inde a contracté avec l'Italie, et où elle a entamé des pourparlers non exclusifs avec la France, le Parti du Congrès de Sonia Gandhi était au pouvoir. Le Parti du Congrès est aujourd'hui dans l'opposition et le gouvernement Modi, par la voix de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 82554976 il y a 7 mois

    François nous a dit que tout va mieux !!!! Grace à lui

  • aerosp il y a 7 mois

    L'inde achète du matériel russe modene et performant et non un avion vieux de 26 ans

  • mlemonn4 il y a 7 mois

    L'arlésienne de techncorates de politicarcs impotents avec le rafale de Dassault coute très cher aux français. Pendant ce temps là, la famille Dassault et consorts continuent de bien vivre sur les déficits et la dette publique que notre petite monarchie technocratique facture depuis plus de 50 ans aux français! La soupe des rétrocommissions pour l'ensemble de nos partis politiques, de droite ou de gauche, est tellement bonne en termes d'arrosage, tout ceci sous le sceau du secret défense!

  • m1234592 il y a 7 mois

    pas de chance pour bidochon le président de tous les mensonges et des occasions ratées.

  • M7034327 il y a 7 mois

    Vendre des Rafales à crédit?? çà passe comment dans la balance commerciale des avions vendus mais que le client ne paie pas puisqu'on lui avance l'argent pour les acheter?