Rafale : l'Inde achète 36 avions de combat à la France

le , mis à jour à 12:43
9
Rafale : l'Inde achète 36 avions de combat à la France
Rafale : l'Inde achète 36 avions de combat à la France

Ouf de soulagement dans la délégation française qui a retenu son souffle jusqu'au bout. Ce vendredi matin, la France et l'Inde ont signé l'achat par New Delhi de 36 avions de chasse Rafale du constructeur Dassault pour près de huit milliards d'euros.

 

Le ministre de la Défense français Jean-Yves Le Drian et son homologue indien Manohar Parrikar ont paraphé à New Delhi l'accord intergouvernemental négocié pendant près d'un an et demi. C'est le plus cher contrat jamais décroché par l'aéronautique militaire français.

 

Nos partenaires indiens ont fait le choix d'acquérir 36 #Rafale. Une décision historique qui ouvre un nouveau chapitre de nos relations. pic.twitter.com/pb1uQe3eY3

— Jean-Yves Le Drian(@JY_LeDrian) September 23, 2016

 

 

#BREAKING - Deal for 36 #Rafale fighterjets between#India and #France signed. pic.twitter.com/QCH9FpzkJr

— IndianDefenceWire(@TheIndianTalks) September 23, 2016

 

L'accord, épais de 10.000 pages et traduit en trois langues (hindi, français et anglais), vient mettre fin à un feuilleton de longue haleine et aux multiples rebondissements, qui est au centre des relations entre l'Inde et la France depuis près d'une décennie. Les premiers rafales seront livrés fin 2019, la livraison devrait s'échelonner sur deux ans et demi.

 

La «fierté» de Jean-Yves Le Drian

 

Eric Trappier, PDG de la compagnie Dassault, qui construit le Rafale, Patrick Caine, Pdg du spécialiste d'électronique de défense Thales, et d'Antoine Bouvier, Pdg du missilier MBDA, accompagnent Jean-Yves Le Drian pour ce déplacement.

 

Le marché indien marque un nouveau succès pour le Rafale, qui enregistre ici sa plus grosse commande étrangère, même si on est loin du «contrat du siècle» qui portait sur 126 avions de chasse au début des discussions.

 

Après la signature, comme a pu le constater la journaliste du «Parisien» et d'«Aujourd'hui en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3039634 il y a 2 mois

    Un acompte de 15 % représente 1,170 milliard d'euros pour le Groupe Dassault et ses sous-traitants.

  • M3039634 il y a 2 mois

    Selon les Medias Indiens, un acompte de 15 % du montant du contrat est prévu. L'acompte permettra à Dassault et aux 500 sous-traitants de démarrer la fabrication des avions : Thalès, Michelin, Figeac-Aero, ....

  • pbenard6 il y a 2 mois

    ils achètent mais paient-ils?

  • ZvR il y a 2 mois

    si on pouvait enfermer hollande et sarko dans la même cellule et jeter la clé au fonds d'un puits, la france se porterait bien mieux.

  • doullens il y a 2 mois

    @pierusan moi avoir compris que toi pas normal .

  • Pierusan il y a 2 mois

    Moi crois avoir compris : l'Inde achète les avions à la France, parce qu'ils sont propriété de la République (?), celle-ci les ayant achetés (forcément) à Dassault (?) ; ils sont neufs d'occasion (peu voire pas roulés), quoi. Donc Dassault a été payé (rubis sur l'ongle), et la France ....sera payée un jour futur (?), en une fois ou en X annuités.

  • bearnhar il y a 2 mois

    Déficit sécu, nouvelle vente de rafale, vite Sarko, une carte postale, ils vont pas parler de toi aujourd'hui...Si vous saviez ce que je rigole en mon for, c'est inoui.

  • lorant21 il y a 2 mois

    ben si..

  • lchrist2 il y a 2 mois

    Ce ne sont pas des Rafales sur la photo ...