Rafael Nadal : " Jouer sur le Lenglen n'est pas un problème "

le
0
Rafael Nadal : " Jouer sur le Lenglen n'est pas un problème "
Rafael Nadal : " Jouer sur le Lenglen n'est pas un problème "

Rafael Nadal, comment vous sentez-vous après cette victoire ? Je me sens bien. La manière dont j'ai joué après le premier set n'était pas très bonne. J'ai fait un premier set solide, dans le deuxième, ce n'était pas très bon. Il (Ginepri, ndlr) a fait beaucoup d'erreurs et à partir de ce moment-là, j'ai commencé à jouer de mieux en mieux. Est-ce que ça a été difficile de se préparer, sachant que la pluie a interrompu les matchs ? Vous ne saviez pas quand vous alliez jouer...Mentalement, c'est difficile. C'est vrai que c'est fatiguant. J'ai vraiment pensé que je n'allais pas jouer aujourd'hui (hier). Mais la tension est toujours là, la motivation aussi. Donc vous êtes prêt. Votre prochaine adversaire est Dominic Tiem. Pouvez-vous nous parler de lui ?J'ai entendu des choses très intéressantes sur lui mais je ne l'ai encore jamais vu jouer. Je sais que c'est un jeune joueur et un adversaire très dangereux. Je n'ai qu'un objectif : gagner, quel que soit mon adversaire. Il faudra que je joue à un bon niveau, que je sois prêt à me battre. Il faudra que je sois agressif, que je me déplace bien, que je joue des points solides et que je trouve une manière de gagner tous les points. C'est tout !L'année dernière, les premiers tours avaient été un peu difficiles pour vous. Vous sentez-vous soulagé maintenant que vous avez passé un premier tour plutôt facile ? Je prends les choses au jour le jour. Il est difficile de comparer les années et les adversaires. La chose la plus importante est d'avoir un bon court, jouer son meilleur tennis tous les jours que ce soit à l'entraînement ou lors des matchs. C'est ce que j'ai fait régulièrement quand je suis venu sur ce tournoi. C'est pour cela que je l'ai gagné si souvent et que j'ai eu autant de succès. Cette année, j'ai peut-être mieux joué le premier tour que l'année dernière, mais l'année dernière, j'avais plus de victoires au compteur que cette année. Maintenant, j'ai deux jours pour m'entraîner et pour arriver au deuxième tour bien préparé, pour bien jouer. Beaucoup de gens ont été surpris de vous voir jouer sur le court Suzanne-Lenglen, on a même parlé d'offense. Est-ce que vous avez été surpris de ne pas jouer sur le Chatrier ou vous vous en moquez ?Ça n'a pas vraiment d'importance. Jouer à Roland-Garros est toujours un plaisir pour moi, c'est un honneur. Tous ces souvenirs que j'ai ici sont indéfectibles. Donc que ce soit sur le Chatrier ou le Lenglen, ça n'est pas un problème. Suzanne-Lenglen est un très bon court aussi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant