Radovan Karadzic condamné à quarante ans de prison par le TPIY

le
0
    AMSTERDAM, 24 mars (Reuters) - L'ex-président des Serbes de 
Bosnie Radovan Karadzic a été condamné jeudi à quarante ans de 
prison par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie 
de La Haye (TPIY).  
    L'ancien chef séparatiste a été reconnu coupable d'un chef 
d'accusation de génocide pour le massacre de Srebrenica en 
juillet 1995 et de neuf chefs d'accusation de crimes de guerre. 
    Radovan Karadzic a été acquitté d'un deuxième chef pour 
génocide dans les municipalités de Bosnie. 
 
 (Thomas Escritt; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant