Radio France : l'inspection générale des Finances épluche les dépenses

le
7
Radio France : l'inspection générale des Finances épluche les dépenses
Radio France : l'inspection générale des Finances épluche les dépenses

Les dépenses de la direction de Radio France font l'objet d'une enquête de l'inspection générale des Finances (IGF), un service du ministère des Finances, a indiqué une source proche du dossier, confirmant des informations du journal Le Monde. L'enquête de l'IGF est «une bonne nouvelle, pour qu'on purge ce sujet. Je préfère qu'on ouvre nos comptes et qu'on puisse éteindre les doutes des uns et des autres. Je suis très confiante», a déclaré Catherine Sueur, directrice générale déléguée de Radio France.

«Diligentée par les ministères de la Culture et des Finances pour vérifier les dépenses de la présidence, de la direction générale et du comité directeur de Radio France», selon le quotidien, cette enquête intervient après la révélation de travaux dans le bureau de Mathieu Gallet, en poste depuis février 2014, pour quelque 100 000 euros. L'inspection générale des Finances, l'un des services clé de Bercy, «exerce une mission générale de contrôle, d'audit, d'étude, de conseil et d'évaluation en matière administrative, économique et financière», selon sa propre définition. D'après Le Monde, la mission doit rendre ses conclusions «dans une quinzaine de jours».

Radio France a dépensé quelque 100 000 euros pour la rénovation cet hiver du bureau de son président, loin des 34 500 euros prévus initialement, a indiqué le groupe public mardi, confirmant une information du «Canard enchaîné» paru mercredi.

Les salariés, qui ont reconduit la grève pour ce vendredi, avaient invité leur président, Mathieu Gallet, à les rencontrer à 11 heures dans l'auditorium. Les salariés craignent que Radio France, dont le budget est dans le rouge pour la première fois de son histoire, n'annonce un plan d'économies avec réduction des effectifs. C'est la troisième fois en moins d'un mois, après les grèves des 11 février et 12 mars, qu'un mouvement social frappe le groupe de radio public. Plusieurs stations de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patydoc le vendredi 20 mar 2015 à 17:08

    France inter de gauche, france culture de gauche, fance info de gauche ,france musique de gauche, france 24 de gauche, france 2 de gauche, france 3 de gauche, etc ....

  • M4590873 le vendredi 20 mar 2015 à 17:05

    Si Radio France c'est aussi TV France(FR2 FR3 ...), alors il faudrait nous dire quand ils ne sont pas en grève et quand ils travaillent : pratiquement on ne voit pas la différence mais on aurait la qualité de l'information des grévistes.

  • groundze le vendredi 20 mar 2015 à 16:49

    c'est quoi radio France ça s'écoute en grandes ondes

  • Cambio17 le vendredi 20 mar 2015 à 16:42

    Et la cours des comptes ???

  • fmbessi le vendredi 20 mar 2015 à 16:34

    Je dirais plutôt" France Sectaire" que radio France.Il serait temps que l'on remette de la l'ordre dans les écuries du camenbert.

  • 82554976 le vendredi 20 mar 2015 à 16:32

    Pourquoi un sympathisant de droite devrait-il payer une redevance pour une téle et une radio toute dévouées au PS !Seuls les gens du PS devraient payer

  • kurki le vendredi 20 mar 2015 à 13:47

    Est-ce à mettre en rapport avec le mystérieux incendie d'octobre 2014 ?