Radio France : 6e jour de grève mardi, un plan de départs volontaires à l'étude

le
13
Radio France : 6e jour de grève mardi, un plan de départs volontaires à l'étude
Radio France : 6e jour de grève mardi, un plan de départs volontaires à l'étude

La quasi totalité des stations du groupe Radio France seront de nouveau muettes mardi. Les cinq syndicats qui ont appelé à une grève illimitée jeudi dernier (CFDT, CGT, SNFORT, SUD, Unsa), ont annoncé reconduire le mouvement pour un 6e jour ce mardi. Les salariés protestent contre toute réduction d'effectifs. Ce lundi, le président du groupe Mathieu Gallet, après avoir présenté ses excuses au personnel du groupe pour les frais jugés exhorbitant de rénovation de son bureau, a annoncé lundi dans une interview au Monde qu'il envisageait des départs volontaires pour les seniors, sans en préciser l'ampleur.

Revenant sur les actuelles discussions avec l'Etat sur le Contrat d'objectifs et de moyens, qui fixera sur plusieurs années le budget et les choix du groupe, le jeune PDG a en effet assuré le personnel de sa mobilisation «pour privilégier des mesures d'accompagnement aux départs volontaires et éviter tout départ contraint». Les syndicats craignent un plan de départ portant sur plusieurs centaines d'emplois (4 600 actuellement), alors que Radio France prévoit un déficit de 21,3 millions d'euros cette année, du jamais vu dans l'histoire du groupe.

Peu de temps auparavant, le président de Radio-France s'était excusé auprès du personnel du groupe au sujet des dispendieux travaux dans son bureau : «Je comprends l'émotion suscitée par ces frais surtout dans la période d'inquiétude que nous traversons, avec des économies importantes à réaliser ces prochaines années», déclare-t-il. «C'est une décision prise fin 2013, avant mon arrivée. Il est vrai que j'aurais pu y surseoir. C'était une erreur de ne pas le faire, c'est ma responsabilité, et je veux présenter mes excuses aux collaborateurs de Radio France».

Un moratoire sur le chantier de la Maison de la radio

Le Canard Enchaîné avait révélé mercredi que les frais de rénovation du bureau de Mathieu Gallet (38 ans), nommé président en mai 2014, avaient ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • genaisjl le lundi 23 mar 2015 à 18:34

    Les journaleux de gauche en grêve...chouette...au moins on a des infos objectives et pas trafiqués à gauche toute.

  • BBirungi le lundi 23 mar 2015 à 18:29

    radio france en déficit mais a rénové intégralement ses bâtiment (pour ne pas dire somptueusement). L'armée en manque de moyens financiers mais qui se construit un pentagone pharaonique à la porte de Sèvre. Allez comprendre.

  • Gauvin45 le lundi 23 mar 2015 à 18:19

    100 000 € pour rénover un bureau, il a des goûts de luxe le p'tit gars , déjà il s'excuse, c'est sympa de sa part

  • pcostepl le lundi 23 mar 2015 à 18:18

    qu ils continuent de faire greve cela ne nous dérange pas au moins on a une information moins formatée à gauche toute !!!! bonne greve!!!

  • mauralph le lundi 23 mar 2015 à 18:08

    y a cas arrêter tous cela il y à asser de radios dans le privé qui font aussi bien le travail que ce pseudo service public qui nous coûte toujours plus chère!

  • 445566ZM le lundi 23 mar 2015 à 18:06

    Heureusement, cette grève ne dérange personne. Si en plus ils ne sont pas payés, tout va bien. Dans cette "société" le nombre de directeurs est devenu très important.

  • M8252219 le lundi 23 mar 2015 à 15:22

    C'EST l'exemple des raisons du déficit publique. Toutes les administrations et tous les salariés des régimes et statuts spéciaux sont dans la même situation.Primes selon le poste,allocation familiale doublée,promotion automatique à l'ancienneté,durée de travail réduit, congés à rallonge,congé injustifiable, aucun risque de chômage,calcul spécifique de la retraite,pilleurs des caisses du privé.C'EST L'ÉGALITÉ SELON LES SOCIALISTES

  • MIKE3000 le lundi 23 mar 2015 à 15:16

    Ces gens là n'ont aucun honneur! à vomir.

  • clausfer le lundi 23 mar 2015 à 14:48

    France Inter, France Info : repaires des sarkozistes, féministes, verdâtres de tous poils. De l'argent jeté par la fenêtre.

  • olive84 le lundi 23 mar 2015 à 14:33

    Une demission serait la bonne sanction ... que fait ce bon a rien de Hollande ??? pas étonnant que le PS prenne une raclée en acceptant ces comportements...