Radars préventifs : un coût difficile à évaluer

le
0
Après avoir suspendu le démontage des panneaux avertissant des radars fixes, le gouvernement a annoncé que des radars «pédagogiques» les remplaceraient «à terme». Une mesure qui pourrait coûter plusieurs millions d'euros.

Pour calmer la fronde des députés UMP, le gouvernement a été contraint de renoncer temporairement à la suppression des quelques 2200 panneaux avertissant de la présence de radars fixes. Chaque cas particulier devra désormais faire l'objet d'une «concertation locale» et tout panneau supprimé sera remplacé au préalable par un radar «préventif» ou «pédagogique», ont annoncé le ministre de l'Intérieur Claude Guéant et le chef du groupe UMP Christian Jacob. Une source proche du ministre a toutefois bien précisé que «tous les panneaux» seraient bien «retirés in fine» sans donner d'échéance précise. La concession du gouvernement semble avoir satisfait les élus de la majorité. Et ce en dépit d'une facture potentiellement élevée.

Chacun de ces appareils, qui n'ont pas vocation à sanctionner les automobilistes mais à leur donner la vitesse à laquelle ils roulent, coûte en effet entre 2000 et 8000 euros, pose comprise, suivant les prestataires et les fabrica

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant