Radars feu rouge: 58.732 chauffards flashés depuis janvier à Paris

le
1
Les onze appareils que compte la capitale ont rapporté près de huit millions d'euros depuis le début de l'année.

Les Parisiens seraient-ils réfractaires au code de la route? Dans la capitale, les radars feu rouge crépitent en tout cas sans relâche. En moyenne, les onze appareils, dont dix ont été mis en place au début de l'année, s'activent pas moins de 60 fois par jour, selon l'information révélée jeudi par France Bleuet confirmée depuis par la préfecture de police.

Résultat: entre les mois de janvier et d'avril, la dizaine de poteaux longilignes couleur réverbère a permis de flasher 58.732 chauffards. «En janvier, seulement deux nouveaux radars fonctionnaient, les autres ont démarré leur activité en février», précise la commissaire Laure Condomines, chef du pôle sécurité routière à la PP.

Avec 110 flash en moyenne par jour et même des pointes pouvant aller jusqu'à 150, le radar installé au croisement du boulevard de La Chapelle et de la rue Phili...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 24 mai 2013 à 00:28

    C'est sûr que c'est plus facile de flasher des pauvres k//o-ns qui vont bosser...que d'appréhender et faire casquer la "rak//ai//lle suédoise, qui touche les "Allocs françaises avec plusieurs femmes et multitude de gosses !...