Radar mobile : l'arme fatale de la Sécurité routière

le
0
En fonction depuis mars, les nouveaux «radars mobiles mobiles», qui flashent en roulant, montent en puissance.

À quelques jours des grands départs, les forces de l'ordre sont sur le pont. Comme chaque année, des consignes ont été données pour mener des contrôles tous azimuts. Et pour la première fois, en cette période, policiers et gendarmes vont pouvoir compter sur un nouvel outil, le «radar mobile mobile», qui, installé dans un véhicule banalisé en circulation, flashe l'automobiliste en excès de vitesse. Mis en service depuis mars dernier et au nombre de 40 aujourd'hui, ces redoutables appareils vont donc sillonner les routes pour sanctionner les contrevenants.

Aujourd'hui embarqués dans des Megane et à la rentrée prochaine dans des Peugeot 208, ces équipements vont-ils, par leur simple présence et de manière dissuasive, contraindre l'usager de la route à mieux respecter les vitesses? Juillet et août, on le sait, sont deux mois critiques pour la sécuri...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant