Racisme: Mario Balotelli sera poursuivi par la fédération anglaise

le
0
Racisme: Mario Balotelli sera poursuivi par la fédération anglaise
Racisme: Mario Balotelli sera poursuivi par la fédération anglaise

Super Mario est dans le collimateur de la fédération anglaise de football (FA). L'attaquant de Liverpool va être poursuivi pour racisme après avoir posté puis effacé sur son compte Instagram (un site de partage de photos) une photo du personnage de jeu vidéo SuperMario accompagnée du texte suivant : «Ne soyez pas raciste. Soyez comme Mario. C'est un plombier italien, créé par des Japonais, qui parle anglais, ressemble à un Mexicain, saute comme un noir et attrape des pièces comme un Juif.»

Une série de clichés qui avait immédiatement suscité des réactions et contraint l'ex-attaquant de Manchester City et des deux clubs de Milan à retirer le message. Mais la FA ne badine pas avec la xénophobie comme elle l'avait prouvé au moment de la "quenelle" de Nicolas Anelka. «Il a manqué au règlement E3 de la FA concernant les publications abusives et/ou insultantes et/ou impropres, a indiqué l'instance dans un communiqué. Il est aussi accusé de violation aggravée de cette règle car il comprenait une référence à l'origine ethnique et/ou à la couleur et/ou à la race et/ou à la nationalité et/ou à la religion.»

L'affaire est désormais en attente des éléments que pourraient apporter Balotelli. Le joueur italien qui ne s'est toujours pas imposé à la pointe de l'attaque des Reds (2 buts en 14 matchs), dispose d'une grosse semaine pour monter un dossier pour sa défense. «Nous avons pris connaissance de la décision de la FA et le joueur va travailler activement pour répondre de ces accusations», a déclaré ensuite un porte-parole de Liverpool. «Une instruction est actuellement en cours et à ce stade le club ne fera aucun autre commentaire.»

«C'était un message d'humour sur le racisme»

En retirant son message, le joueur cible régulière de cris de singe et de jets de bananes dans les tribunes des stades italiens, avait tenté d'expliquer son texte: «C'était un message d'humour contre le racisme. [...] ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant