Racing : " Une crise sportive " selon Lorenzetti

le
0
Racing : " Une crise sportive " selon Lorenzetti
Racing : " Une crise sportive " selon Lorenzetti

Jacky Lorenzetti à l?offensive. Dans un entretien accordé à L?Equipe lundi, le président du Racing-Métro n?épargne pas ses joueurs. Deux jours après leur défaite à domicile contre Mont-de-Marsan, promu en Top 14 et dernier du classement avec zéro victoire avant le succès à Colombes, il les met devant leurs responsabilités, tout en assumant les siennes. « C?est simple, nous n?avons pas été à la hauteur, regrette Lorenzetti. Pas à la hauteur des ambitions, des rémunérations des joueurs - il ne faut pas avoir peur de le dire -, des moyens mis à leur disposition et du temps que j?y passe. C?est une imposture. Mais comme je suis un président décider, cela veut dire aussi que je me suis trompé. »

Tombés à la dixième place du Top 14, les Franciliens restent sur cinq revers de rang en championnat. Une série négative qui a poussé les dirigeants à repousser les vacances et à programmer une réunion lundi à 8h30 au centre d?entraînement du Plessis-Robinson. « C?est une crise sportive que l?on traverse, estime Lorenzetti. Il est urgent de remettre les choses en place. On va s?expliquer. Il faut tout mettre sur la table. » Mais le président du Racing assure que le groupe vit bien, ce dont il s?étonnerait presque. « Le paradoxe, c?est que l?ambiance est bonne. Tout le monde est heureux. Comme si tous les joueurs étaient au Club Med? Ils ont sans doute le cul dans la graisse. » Un message qu?il devrait répéter devant le groupe, qui sera libre de partir en vacances en début d?après-midi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant