Racing-Métro : Dumoulin révèle qu'il est le fils de Cécillon

le
0
Racing-Métro : Dumoulin révèle qu'il est le fils de Cécillon
Racing-Métro : Dumoulin révèle qu'il est le fils de Cécillon
Le centre du Racing-Métro Alexandre Dumoulin (25 ans) et sa famille ont décidé vendredi, par le biais de quatre journaux, de dévoiler que le néo-international est le fils de Marc Cécillon, ancien international tricolore de Bourgoin condamné en 2006 pour le meurtre de sa femme, Chantal.

Le néo-international Alexandre Dumoulin (2 sélections en novembre dernier, face aux Fidji puis à l'Australie) a décidé de lever le voile sur un pan important de sa vie d'homme. Vendredi, dans les colonnes de quatre journaux, dont le quotidien sportif L'Equipe et Le Parisien, le trois-quarts centre du Racing révèle qu'il est le fils naturel de Marc Cécillon (55 ans, 46 sélections chez les Bleus entre 1988 et 1995, ancien deuxième ou troisième ligne de Bourgoin-Jallieu), en liberté conditionnelle depuis juillet 2011 après avoir été condamné en appel en 2008 à 14 ans de réclusion criminelle après le meurtre de sa femme Chantal en 2004.

Alexandre Dumoulin, reconnu à l'Etat civil par Xavier Montméat, un ancien joueur de Bourgoin, a appris l'identité de son père naturel juste avant le premier procès de celui-ci, en 2006. Un procès au cours duquel Carole Dumoulin, la maman d'Alexandre, avait raconté à la barre son aventure avec Marc Cécillon : « J'avais 19 ans, j'ai eu une aventure avec lui, j'étais tout simplement amoureuse, avait-elle alors déclaré dans son témoignage, rapporte Le Parisien. J'ai eu un enfant, Alexandre, qui a été reconnu par un autre, mais Marc Cécillon est le géniteur. Il était marié, je ne lui ai pas demandé de reconnaître l'enfant, j'ai respecté son choix de vie. »

Alors que le natif de Bourgoin-Jallieu, arrivé au Racing-Métro en 2011, a donné son feu vert mais n'a pas souhaité rencontré la presse pour évoquer le sujet avant cette révélation, « parce que c'est tout de même compliqué », selon son agent Jérémy Bouhy, ce dernier a expliqué les raisons de cette annonce. « Alexandre est en train de devenir un joueur médiatisé, on savait qu'il allait se passer un truc un jour ou l'autre sur les réseaux sociaux, souligne Bouhy dans le quotidien sportif, son choix est donc de reconnaître cette situation, ce qui se murmurait dans les soirées rugby, et aussi d'arrêter les fantasmes sur le fait qu'il en a souffert, qu'il a été malheureux parce que rejeté, parce que pas reconnu ou snobé par son père. Alexandre n'a jamais manqué d'amour avec sa maman et son père adoptif, Xavier Montméat. »

Toujours dans L'Equipe, Philippe Saint-André, le sélectionneur du XV de France, a livré sa réaction : « Alexandre a souhaité s'exprimer sur le sujet pour clore tout débat. Il faut respecter sa démarche. Laissons-le construire sa vie, dont sa carrière de joueur de rugby de haut niveau. Il s'appelle Alexandre Dumoulin. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant