Racing 92 : " Un gros challenge " pour Labit et Travers

le
0
Racing 92 : " Un gros challenge " pour Labit et Travers
Racing 92 : " Un gros challenge " pour Labit et Travers

Prolongés de deux saisons à la tête du Racing 92, soit jusqu'en juin 2019, Laurent Travers et Laurent Labit savent qu'un gros challenge les attend : ils devront gagner au moins un titre.

Laurent Travers :
« Ce n’est pas un soulagement, c’est une bonne nouvelle. On avait à cœur de travailler avec l’ensemble du club et avec le président, parce ce qu’on est sur la même longueur d’onde. On a la même vision sur le long terme, construire pour gagner. Toute la confiance a été donnée, à nous de redonner cette confiance et montrer que le président n’a pas eu tort. On a un gros challenge, et ce challenge nous plait. »

Laurent Labit :
« Je suis très content, car on a l’habitude avec Laurent de fonctionner sur le long terme. Jusqu’à présent, tous les clubs où on est passé, ça a été comme ça. Sur Paris et la région parisienne, ça peut être un peu plus compliqué ou un peu plus long. C’est pour ça qu’on est content de prolonger notre bail, en espérant le résultat final, qui est de gagner un titre, voire deux, voire trois. On aime bien travailler sur du long terme avec nos joueurs aussi. On va intégrer des joueurs très jeunes, comme Camille Chat qui est à la Coupe du monde des moins de 20 ans ou Arthur Retière qui aura 18 ans cet été. Ça nous laisse des perspectives de travail et de confiance réciproque entre les joueurs et nous. Prendre exemple sur le Stade Français ? Non, on surtout envie de les battre, ce qu’on n’a pas su faire cette année. Ce ne sont pas eux qui nous donnent envie, car si on prend exemple sur eux, ça veut dire que pendant six ans, il ne faut pas faire de phases finales ni de Champions Cup, donc c’est compliqué pour préparer le haut niveau. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant