Racing 92 : Lorenzetti répond à De Cromières

le
0

Ce dimanche, Eric De Cromières, le président de Clermont, a vivement critiqué l’arbitrage lors de la demi-finale du Top 14 perdue face au Racing 92. Le président francilien Jacky Lorenzetti lui a répondu ce lundi.

La guerre entre Clermont et le Racing 92 est déclarée. Dans un entretien accordé à La Montagne, Eric De Cromières, président de Clermont était revenu de façon virulente sur l’arbitrage de la demi-finale opposant son équipe au Racing 92. L’homme fort de l’ASM en avait marre d’être « le dindon de la farce ». Ce lundi, dans les colonnes de L’équipe, Jacky Lorenzetti, le président des Ciel et Blanc a répondu à son homologue clermontois. « J’aimerais poser quelques questions à M. De Cromières, prévient-il. A-t-il remarqué que, juste avant la fin du temps réglementaire, vendredi, deux hors-jeux de ses joueurs qui auraient pu nous offrir la pénalité de la victoire n’avaient pas été sifflés ? Se souvient-il de la défaite du Racing, en match de barrages à Clermont, en 2010, et du but accordé à Parra alors qu’il n’était pas passé entre les poteaux ?»  . L’ambiance entre les deux présidents est au beau fixe. Les retrouvailles l’an prochain risquent d’être tendue.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant