Racing 92 : Les Franciliens veulent finir en apothéose

le
0

Au terme d'un match incroyable et d'une dernière action à couper le souffle dans les prolongations, le Racing 92 s'est qualifié pour la finale de Top 14 face à Clermont (34-33). Henry Chavancy et Dimitri Szarzewski sont sur un nuage et veulent finir le travail en remportant le Bouclier de Brennus.

Le spectacle était présent ce vendredi à Rennes. Le Racing 92 et Clermont ont proposé une rencontre complètement folle. « La rentrée de Brock James nous a fait mal avec ce drop au début de la deuxième prolongation, explique Henry Chavancy. A ce moment-là, je me disais que c'était pratiquement perdu pour nous. Et il y a cette dernière action incroyable. Voilà un coup du sort en notre faveur qui nous fait gagner ce match ». Souvent critiqué cette saison pour un spectacle trop terne, le Racing 92 a cette fois-ci régalé le public breton. « Les conditions s'y sont prêtées, tempère Dimitri Szarzewski. Brice a plusieurs fois remonté le ballon et nous a mis dans l'avancée. Le rugby cela devient plus facile quand on avance. Nous cherchons un rugby efficace et le rugby efficace, c'est celui qui gagne ». Cette victoire est surtout un beau pied de nez à la défaite en finale de Champions Cup. Les Franciliens veulent aller chercher un titre. « C'est notre deuxième finale cette année, rappelle le capitaine francilien. J'espère que nous aurons cette fois-ci la chance et l'opportunité de remporter le Bouclier de Brennus ». Même son de cloche du côté d'Henry Chavancy. « Nous sommes très heureux, constate le trois-quarts centre formé au club. Nous avons hâte dêtre à vendredi, même si nous savons que cela va être très compliqué. Nous espérons que cela se finira en apothéose ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant