Racing 92 - Affaire des corticoïdes / Dan Carter : « Ça a été très dur »

le
0
Racing 92 - Affaire des corticoïdes / Dan Carter : « Ça a été très dur »
Racing 92 - Affaire des corticoïdes / Dan Carter : « Ça a été très dur »

Invité dimanche du Canal Rugby Club, Dan Carter est revenu notamment sur l’affaire des corticoïdes qui a agité récemment le Racing 92. Principal concerné, le Noé-zélandais avoue qu’il a très mal vécu cette période.

Quand on reparle de l’affaire des corticoïdes. Blanchi par la commission de lutte contre le dopage de la FFR au même titre que ses deux coéquipiers Joe Rokocoko et Juan Imhoff, Dan Carter est revenu dimanche sur le plateau du Canal Rugby Club sur Canal Plus sur cette fameuse affaire qui a secoué le Racing 92 et les trois joueurs en question après que des traces de corticoïdes ont été retrouvé dans les urines des trois hommes à l’issue de la dernière finale du Top 14. Carter, principal concerné par cette affaire, reconnaît que cette période a été très difficile à vivre pour lui. « Ça a été dur sur le moment, ça a été une quinzaine très difficile. Il y a eu quand même beaucoup de commentaires dans les médias avec votre nom qui tombe. Et là vous entendez "stéroïdes", "positif" et vous avez votre nom associé à ça, c'est quand même gênant. Ça a été très dur. J'ai dû subir pas mal de coups pour être honnête. Il y a beaucoup d'informations qui ont été divulguées en tant que joueur, donc ça a été très difficile. »

Carter : « J’ai quand même été surpris »

L’ouvreur des Blacks et du Racing avoue avoir notamment beaucoup souffert du traitement réservé par les médias français à cette affaire. « J'ai quand même été surpris pour être honnête. J'ai trouvé que ça avait duré assez longtemps (…) En France, il y a eu des conjonctures, des spéculations, les gens se sont lancés dans différentes critiques. Ça a été difficile d'encaisser tout ça, mais bon j'ai été blanchi, mon nom a été blanchi et maintenant je peux avancer. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant