Rachida Dati répond à Elise Lucet : «Je n'ai pas à me justifier»

le , mis à jour à 14:58
15
Rachida Dati répond à Elise Lucet : «Je n'ai pas à me justifier»
Rachida Dati répond à Elise Lucet : «Je n'ai pas à me justifier»

Rachida Dati ne s'excuse pas mais, au contraire, maintient ses propos véhéments à l'encontre de la journaliste Elise Lucet. Alors que cette dernière avait tenté de l'interroger, dans les couloirs du Parlement européen, pour l'émission de France 2 «Cash Investigation», sur ses liens présumés avec GDF-Suez, l'eurodéputée (LR) lui avait répondu : «Des accusations à la con. Vous êtes juge d'instruction ?». Et ce samedi matin, invitée sur Europe 1, elle campe sur ses positions : «Je suis libre de mes réactions».

L'échange qui est à l'origine de cette  polémique a été filmé pour l'émission du 7 septembre, qui évoque les relations professionnelles que l'élue entretient en tant qu'avocate avec la société Engie (ex-GDF Suez). Rachida Dati aurait réalisé un travail de consultante pour cette entreprise, ce qui pourrait relever du conflit d'intérêt. Dans un extrait vidéo diffusé vendredi par France TV info, on voit donc la journaliste lui expliquer qu'elle veut des réponses, et qu'«avoir des réponses pour une journaliste, c'est tout à fait normal». «Non, pas du tout», rétorque alors la députée européenne. Le ton monte lorsque Elise Lucet lance : «C'est juste une interview, je ne vois pas ce qui vous fait peur». La maire du VIIe arrondissement de Paris réplique : «Je n'ai pas peur de vous, ma pauvre fille. Non mais, quand je vois votre carrière, votre carrière pathétique...»

«Je n’ai rien à cacher, ce que je fais est transparent»

Invitée ce samedi matin sur Europe 1, Rachida Dati persiste : «Oui, j’ai été très véhémente avec elle, mais quand vous vous faites harceler…Je suis une élue de la République, c’est très grave de porter des accusations sans preuves. On m’accuse et après on me dit de me justifier. Mais je n’ai pas à me justifier ! Je n’ai rien à cacher, ce que je fais est transparent. Et si je n’ai pas envie de répondre à quelqu’un dont les méthodes sont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • macgiver le samedi 12 sept 2015 à 01:50

    Quand on veut faire de la politique, il faut savoir se comporter correctement ..... Rachida en est loin !

  • miez1804 le lundi 7 sept 2015 à 11:50

    @bearnhar: comparé a la giffle de Valls ce n'est rien, mais la la PRavDA ne dit pas un mot! Elle est belle la socialie!

  • bearnhar le dimanche 6 sept 2015 à 14:20

    Vous etes gentils mais dans cette affaire le problème n'est pas Lucet, le problème il est la réaction complètement disproportionnée et hors sujet de Dati. Elle a droit de dire je ne répond pas à vos questions, mais le reste c'est une perte de controle total de ses nerfs qui de plus la dessert complètement puisqu'on peut se dire que si elle surréagit ainsi, c'est qu'Elise à mise dans le mille.

  • bearnhar le dimanche 6 sept 2015 à 14:16

    M363422 : cela dénote superbement aussi un total pétage de plombs, elle ne se maitrise plus, arrogante, prete à trainer dans le purin en limite diffamant, d'où Lucet à une carrière pathétique ? N'importe quoi. Et il faut la voir au conseil de Paris, elle fait tout, sauf bosser, une vraie cour de récréation, et après, en tant que minorité visible, ça demande le respect, non mais on reve.

  • M363422 le dimanche 6 sept 2015 à 13:47

    Entendre R.Dati dire à E.Lucet " : «Je n'ai pas peur de vous, ma pauvre fille. Non mais, quand je vois votre carrière, votre carrière pathétique...»"" souligne son manque de lucidité sur elle même. Quand elle fut mise en cause par la Cour des Comptes pour ses dépenses en tant que ministre, son principal argument fut de traiter les journalistes de "petits merd2" Très haut niveau de réflexion!!

  • md24750 le dimanche 6 sept 2015 à 13:22

    Lucet ? La Reine de la démocratie pour l'entre deux tours en 2002. Et elle l'a ramène pour Dati. Toujours à sens unique nos journalistes de gauche.

  • saggy le dimanche 6 sept 2015 à 08:27

    Elise Lucet ??? c'est Anne Sinclair en moins bien!!! c'est comparer Hollande à Mitterrand ..le même ratio ...

  • M3366730 le samedi 5 sept 2015 à 19:46

    Elle est adorable Mme Lucet et fait bien de poser la question mais elle devrait le faire dans la même proportion et avec la même rigueur professionnelle pour tous les élus de gauche et et ce n'est effectivement pas le cas ; tout cela est mis sous le tapis.....;

  • mucius le samedi 5 sept 2015 à 18:08

    Rappel : 85% des journaleux subventionnés ont voté Hollande et sont de gauche ou d'extreme-gauche.

  • bearnhar le samedi 5 sept 2015 à 15:38

    Bien sur qu'elle n'a pas à se justifier, mais de là à prendre la chose comme elle l'a prise, cela révèle sa vraie personalité, une arriviste. Elle doit etre fière de sa loi d'aménager les peines inférieures à deux ans, c'était ça le karcher...Maintenant elle a sa rente indéboulonnable du 7e, elle travaille quand elle veut, ça rigole, ça tweete, le pied quoi. J'adore ces politiques risquophobes qui ne briguent que des circonscriptions quasi gagnées d'avance, comme Balkany en son fief.