Rachida Dati dément se prêter à un marchandage sur Paris

le
0
Rachida Dati dément se prêter à un marchandage sur Paris
Rachida Dati dément se prêter à un marchandage sur Paris

PARIS (Reuters) - Rachida Dati a démenti samedi être prête à un marchandage pour obtenir l'investiture de l'UMP pour la mairie de Paris en 2014 en échange de son renoncement à se présenter contre François Fillon aux législatives de juin prochain, comme l'écrit le Journal du dimanche sur son site internet.

L'ancienne ministre de la Justice avait menacé l'ex-Premier ministre, qui a été investi par son parti dans la 2e circonscription de Paris, d'une candidature dissidente, au risque de le faire battre.

Mais selon le JDD.fr, l'élue du Parlement européen négocierait avec le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé un compromis qui la verrait renoncer à son ambition pour viser la mairie de Paris dans deux ans.

François Fillon était pressenti comme candidat de l'UMP pour succéder au socialiste Bertrand Delanoë mais le risque d'un échec, qui aurait un impact négatif pour son éventuelle candidature à l'élection présidentielle en 2017, l'inciterait à renoncer à briguer la mairie de la capitale.

"On ne m'achète pas. Ma loyauté et mon engagement vont aux habitants du VIIe et à tous les parisiens que je sers au quotidien", déclare Rachida Dati sur son compte Twitter.

Le VIIe arrondissement de Paris, dont l'ancienne ministre de la Justice est maire, fait partie de la 3e circonscription.

Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant