Rachel Lambert : «Une décision qui rajoute de la violence à la violence»

le
0

RÉACTIONS - L'épouse et le neveu de Vincent Lambert envisagent un recours devant le Conseil d'État, après la décision du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne de maintenir en vie ce tétraplégique de 37 ans.

Malgré la décision de justice, sa famille reste divisée sur le sort de Vincent Lambert. Ce tétraplégique de 37 ans est en état de conscience minimale sans espoir de récupération depuis cinq ans. Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne est revenu jeudi sur la décision d'euthanasie passive prise par les médecins de l'hôpital de Reims. Le choix d'arrêter l'alimentation et l'hydratation artificielle du jeune homme avait été pris en accord avec Rachel Lambert, la femme de la victime, et son neveu François Lambert. Or, les parents, une s½ur et un demi-frère de Vincent Lambert étaient, eux, opposés à l'arrêt du traitement.

Rachel Lambert et François Lambert envisagent d'ores et déjà un recours devant le Conseil d'État. «Cette décis...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant