Rachat du Club Med : le Chinois Fosun seul candidat

le
16
Rachat du Club Med : le Chinois Fosun seul candidat
Rachat du Club Med : le Chinois Fosun seul candidat

Le conglomérat chinois Fosun va pouvoir s'emparer du Club Méditerranée. L'homme d'affaires italien Andrea Bonomi a jeté l'éponge ce vendredi. Il renonce à surenchérir une énième fois dans la bataille homérique pour le rachat du groupe français de clubs de vacances.

Le 19 décembre, le conglomérat chinois Fosun et ses partenaires sino-brésilo-franco-portugais avaient relevé une nouvelle fois leur offre sur l'entreprise française, proposant 24,60 ¤ par action, contre 24 ¤ précédemment offerts par l'équipe Bonomi. Une offre qui valorise l'entreprise à 939 M¤.

Mais cette fois, les enchères ne monteront pas plus haut. Car «après avoir analysé attentivement la situation de l'offre publique visant les titres de la société Club Méditerranée SA et, en particulier, les niveaux de valorisation atteints pour la société, le conseil d'administration de Global Resorts SAS (NDLR : une société d'Andrea Bonomi) a décidé de ne pas surenchérir et, en conséquence, a l'intention de retirer son offre», a annoncé le camp Bonomi dans un communiqué.

L'homme d'affaires italien met ainsi fin à l'OPA la plus longue de l'histoire de la place de Paris, un vendredi soir, dans le creux du pont du Nouvel An. Et il justifie son choix par des motifs financiers, Global Resorts estimant que «la situation actuelle et les niveaux de valorisation ne permettent plus de considérer que le Club Med constitue une opportunité d'investissement».

Fosun, de son côté, «prend note avec satisfaction de cette décision», a déclaré une porte-parole.

Fosun mise sur le développement en Chine

Désormais c'est donc l'équipe menée par le chinois Fosun qui a la voie libre, Global Resorts proposant même de leur céder les 18,9% du capital du Club Med qu'il détient. Fosun détenait jusqu'à présent 18,25% du groupe français. «Les actions Club Med détenues par Global Resorts seront soit apportées à l'offre de Gaillon Invest II, soit cédées sur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ref1929 le samedi 3 jan 2015 à 15:39

    investir pour l'avenir c'est accueillir de futurs chomeurs à subventionner et les accueillir dans des clubs med au rabais dans les banlieues.

  • ref1929 le samedi 3 jan 2015 à 15:35

    il est sur qu'il vaut mieux investir dans le sponsoring de cargos de refugiés... c'est ca le protectionisme à l'europeenne...

  • nero51 le samedi 3 jan 2015 à 13:07

    berghof,encore un qui n'a rien compris ....

  • nero51 le samedi 3 jan 2015 à 13:05

    quand certains hommes politiques et certains français comprendront qu'il n'est pas bon de spolier les riches français et qu'il faut supprimer de suite l'impot sur la fortune tout comme va l'etre la taxe à 75 % sur les salaires de plus d'un million d'euros,nos entreprises seront rachetées de plus en plus par des etrangers et les dividendes partiront à l'etranger au lieu de rester en france et faire fonctionner l'economie française !!

  • berghof le samedi 3 jan 2015 à 11:42

    Fin de ce spectacle lamentable. Ainsi donc, tous tes fleurons, France, partiront ainsi à l'étranger à cause de la cupidité des actionnaires !!!

  • p.knight le samedi 3 jan 2015 à 10:32

    Pourquoi les chinois ? Parce que les socialos-cocos-écolos les préfèrent aux méchants français "riches" qu'ils ont fait fuir et qui investissent maintenant à l'étranger. Merci aux idéologues bien-pensants

  • s.thual le samedi 3 jan 2015 à 10:32

    peut etre que si les chinois nous rachetaient ils arriveraient eux a redresser la France au lieu de voir tout deraper comme en ce moment ! on est content qu il n y ait eu que 940 voitures de brulees soit 10%de moins que l an dernier !les pauvres type qui rapportent ca n on pas pensé a dire qu il ne devrait meme pas y avoir une seule voiture brulee volontairement,,,le simple respect des biens est un devoir autant qu un droit !

  • s.thual le samedi 3 jan 2015 à 10:27

    ca prouve surtout que le Français devrait etre plus modeste !les chinois sont plus malins , nous on ne fait que se taper sur le ventre en pensant etre les meilleurs ,,,entre notree immobilisme, nos syndicats foireux ,nos prétentions demesurees un gouvernement qui se gave , des fonctionnaires en veux tu en voila ,on a le resultat,,,et on ose pleurer apres alors qu on a pas levé le petit doigt pour sauver la mise !

  • CYDONIA le samedi 3 jan 2015 à 09:48

    Le projet des chinois semble plus sérieux et solide.

  • aetier le samedi 3 jan 2015 à 09:32

    et le nombre ce chinois qui viennent étudier dans les écoles,universités francaises,leurs études étant financées par les contribuables francais...ils ont mème droit aux allocations logements....et ensuite ils repartiront en CHINE...