Rachat de Yahoo! par Verizon: l'heure de vérité approche

le
0
Rachat de Yahoo! par Verizon: l'heure de vérité approche
Rachat de Yahoo! par Verizon: l'heure de vérité approche

Bientôt la fin de l'indépendance pour un pionnier d'internet? Après quatre ans d'efforts infructueux de relance et une procédure d'enchères de plusieurs mois, Yahoo! semble proche d'être racheté par la compagnie de télécommunications Verizon. D'après les médias américains, Verizon s'apprête à annoncer le rachat pour environ cinq milliards de dollars du coeur de métier du groupe internet américain, qui comprend de célèbres services en ligne comme Yahoo News ou Yahoo Mail.Yahoo! aurait confirmé avoir retenu l'offre de Verizon samedi après-midi aux autres candidats restant en lice --en particulier le fonds TPG et Dan Gilbert, le fondateur de Quicken Loans, auquel Warren Buffett s'était dit prêt à apporter une aide financière--, précise notamment le site internet Re/Code, spécialiste du secteur technologique, en citant des sources proches du dossier.L'idée de Verizon est de fusionner les activités en ligne de Yahoo! avec AOL, un autre fleuron déchu d'internet qu'il a déjà racheté l'an dernier. La direction de ce nouvel ensemble serait confiée au patron d'AOL, Tim Armstrong.Cela marquerait la fin de l'aventure pour Marissa Mayer, qui avait suscité beaucoup d'espoirs lors de son arrivée aux commandes de Yahoo! en 2012, mais vient encore d'annoncer une perte nette de 440 millions de dollars au deuxième trimestre.- Pression des actionnaires -Mis de plus en plus sous pression par ses actionnaires, Yahoo! n'excluait plus depuis février la cession d'aucun actif et avait ouvert un appel d'offres sur l'évolution duquel il maintient jusqu'ici le silence."Nous sommes en plein dans la procédure d'évaluation des propositions", avait seulement indiqué Marissa Mayer en présentant mardi les résultats trimestriels aux analystes."Afin de maintenir l'intégrité de la procédure, nous n'allons pas faire de commentaire jusqu'à ce que nous ayons un accord définitif à annoncer", a réaffirmé en fin de semaine une porte-parole ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant