Rachat de T-Mobile : Free n'a pas dit son dernier mot

le
0
Rachat de T-Mobile : Free n'a pas dit son dernier mot
Rachat de T-Mobile : Free n'a pas dit son dernier mot

Iliad, la maison mère de Free, a toujours les yeux braqués vers l'Amérique. Le groupe de Xavier Niel a annoncé ce lundi qu'elle maintenait son offre de 11,2 milliards d'euros déposée fin juillet sur l'opérateur américain T-Mobile.

Iliad envisage même une augmentation de capital «de 2 milliards d'euros maximum» pour financer l'opération, avec un prix maintenu à 33 euros par action de T-Mobile US, tandis que la part du capital de l'opérateur américain acquise pourrait être augmentée. «On est sur un gros projet que l'on espère voir aboutir», a ajouté le directeur général.

Selon les dirigeants d'Iliad, ce rachat serait «une porte d'entrée formidable sur le plus grand marché du monde» où par ailleurs «les consommateurs sont prêts à payer des montants plus élevés qu'ailleurs.» L'opération serait même déjà financée. «Un syndicat de banques européennes et américaines nous accompagne sur cette offre» et «il y a des possibilités de désendettement rapide si l'offre est concluante», a souligné le directeur financier.

Selon Bloomberg, Iliad pourrait dans les prochains jours revoir son offre à la hausse et cette fois-ci valoriser l'opérateur américain à plus de 14 milliards d'euros. La première approche avait été rejetée par  T-Mobile. 

Concernant le dossier Bouygues Telecom, celui-ci est définitivement clos. Au mois de juin, Orange et Free avaient entretenu le suspens sur une éventuelle concentration du secteur des télécoms en France. Selon l'agence Bloomberg, Iliad avait mis sur la table entre 4 et 5 milliards pour racheter Bouygues Telecom qui en voulait le double... «Nous n'allons pas nous impliquer dans la consolidation en France, ce n'est pas à l'ordre du jour», a expliqué ce lundi, Maxime Lombardini, le directeur général d'Ilad. 

Même si les résultats d'Iliad restent en deçà des attentes, l'entreprise des télécoms a tout de même clôturé le premier semestre avec un chiffre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant