Rachat de SFR: Bouygues et Numericable attendent la décision de Vivendi

le
0
Rachat de SFR: Bouygues et Numericable attendent la décision de Vivendi
Rachat de SFR: Bouygues et Numericable attendent la décision de Vivendi

La bataille pour SFR est en suspens. Alors que les deux opérateurs Bouygues et Altice Numericable se livrent une bataille sans merci pour la reprise de SFR, filiale de Vivendi actuellement à céder, le groupe a décidé de se donner «plus de temps de réflexion», ce vendredi. Réuni en Conseil de surveillance dans l'après-midi, Vivendi a finalement suspendu ses travaux dans la soirée de vendredi. Les travaux devraient toutefois «se poursuivre ce poursuivre ce week-end», précise une de ses porte-parole. 

L'offre de dernière minute de Bouygues

Numericable était en pôle position pour la reprise. Vivendi avait en effet annoncé, le 14 mars dernier, entrer en négociations exclusives avec le câblo-opérateur, avec comme date butoir le 4 avril, sur la base d'une offre qui prévoyait un paiement de 11,75 milliards d'euros, ainsi que l'attribution de 32% du capital de la nouvelle entité. Loin d'être anéanti par ces annonces, Bouygues a décidé de revenir dans la course. Ce vendredi, l'opérateur français a dégainé au dernier moment une offre alléchante à à 15 milliards et et 10% du nouvel ensemble pour Vivendi. L'offre reste valable jusqu'au 25 avril.  

Info Le Parisien. Rencontre secrète entre les patrons de Numéricable et Vivendi

De son côté, Numericable tente d'afficher sa sérénité quant à cette offre subite. «Nous avons travaillé très efficacement avec Vivendi pendant ces trois semaines de négociations exclusives. Patrick Drahi est très serein, il travaille sur ce projet industriel depuis de nombreuses années», avait déclaré ce vendredi un porte-parole de Numericable-Altice. Et d'ajouter : «Il s'agit d'une manoeuvre de plus. Cette dernière offre n'est pas du tout une amélioration de l'offre précédente, au contraire, au regard de la valorisation de SFR. Elle ne fait que souligner une fois encore l'hostilité dans laquelle Bouygues s'est enfermée depuis le début». Cependant cette nouvelle offre a sans doute ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant