Rachat de crédit immobilier demandes en hausse

le
0

Les taux de crédits immobiliers ont atteint un niveau historiquement bas. Pour autant les demandes de crédits n'explosent pas. En revanche, on observe une vague de rachats de crédits.

Taux faible : réaction des emprunteurs

Les taux de crédits immobiliers sont particulièrement bas depuis maintenant plus d'un an. Sur quinze ans, on peut ainsi emprunter avec un taux de 2,20%. Sur un crédit court de 10 ans, le taux peut même descendre jusqu'à 1,80%. Cet état de fait n'a pas engendré d'afflux massif des demandes de crédits. Une baisse aurait même été constatée, selon les chiffres de Crédit Logement. Les prêts accordés ont ainsi baissé de 9,4% en septembre dernier, dans l'immobilier neuf. Une tendance forte est néanmoins observée dans la demande de renégociation de crédit.

Rachats de crédit en hausse

D'après les récents chiffres du baromètre de l'ACE Crédit, les faibles taux de crédits immobiliers ont bien provoqué une nette hausse des demandes de rachats de crédit. Au cours du mois de novembre, un tiers des demandes adressées au courtier concernant une renégociation de crédit. Cette tendance s'inscrit dans la durée puisqu'au cours des quatre derniers mois, les demandes de ce type ont été multipliées par quatre.

L'intérêt des emprunteurs

Le choix des emprunteurs de renégocier leur crédit immobilier se justifie par l'important écart de taux appliqué aujourd'hui, par rapport à trois ou quatre ans en arrière. Il est ainsi possible de limiter les frais du crédit ou de diminuer la durée des mensualités.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant