Rachat d'Alstom : Hollande à la manoeuvre, le groupe «réfléchit» jusqu'à mercredi

le
23
Rachat d'Alstom : Hollande à la manoeuvre, le groupe «réfléchit» jusqu'à mercredi
Rachat d'Alstom : Hollande à la manoeuvre, le groupe «réfléchit» jusqu'à mercredi

François Hollande a réuni ce dimanche soir à l'Elysée le Premier ministre, Manuel Valls, ainsi que les ministres Arnaud Montebourg et Ségolène Royal au sujet du dossier Alstom, a indiqué la présidence de la République dans un communiqué.

«Le président de la République a réuni ce soir autour de lui le Premier ministre, Manuel Valls, le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, et la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, Ségolène Royal, sur l'évolution du dossier Alstom au regard des objectifs d'emplois, de localisation des activités et d'indépendance énergétique», selon le communiqué. François Hollande recevra par ailleurs le PDG de General Electric ce lundi à 9 h 30.

A l'issue d'un conseil d'administration, qui s'est tenu ce dimanche à partir de 18 heures, le groupe Alstom fait savoir pour sa part «qu'il poursuit et approfondit sa réflexion stratégique et (qu'il) informera le marché d'ici mercredi 30 avril matin». Dans cette attente, la société a demandé que la cotation de son titre reste suspendue.

Un peu plus tôt dans la journée, alors qu'il devait rencontrer ce dimanche le PDG du géant américain General Electric, qui convoite la division énergie du groupe français Alstom, le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg a décidé de reporter ce rendez-vous. Après que l'Allemand Siemens s'est dit lui aussi intéressé pour racheter une partie des activités d'Alstom, Bercy a fait savoir dans un communiqué que la gouvernement souhaitait «disposer du temps nécessaire à un examen sérieux des propositions».

Bien que l'Etat ne soit plus actionnaire de l'entreprise depuis 2006, ce dossier est hautement politique. Vendredi, Arnaud Montebourg avait justifié son interventionnisme par la nécessité de prémunir la France du risque de perdre un centre de décision et d'éventuels emplois. Alstom emploie quelque 93.000 personnes dans le monde, dont 18.000 en France.

«GE et Siemens ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le lundi 28 avr 2014 à 11:09

    SI PORCINET S'EN MËLE ON EST CUIT, surtout s'il s'entoure de ses incapables d'enarques que ne connaissent rien ni a l'industrie ni a la gestion des societes.

  • neutro le lundi 28 avr 2014 à 09:49

    La branche Energie d´Alstom traverse une mauvaise passe et la branche ferroviaire n´a jamais été sensationnelle, c´est le scénario de 2004 qui se représente, comment se fait-il que les 2 concurrents soient florissants et aient les moyens de se prendre Alstom? Aah, ils sont beaux, les fleurons français...

  • SuRaCtA le lundi 28 avr 2014 à 09:35

    Les maoeuvres politiciennes d'Hollande et ses spires peuvent tromper les Français et les faire élire, mais sont sans effet quand il a face à eux des gros poissons... Mittal et d'autres les ont roulé dans la farine, il n'y a aucune raison que cela change...

  • fquiroga le lundi 28 avr 2014 à 08:36

    Alstom "dans les mains" de Hollande, Royal et Montebourg....les jours sont comptés. Jamais des énarques et des avocats n'ont "sauvé" aucune societé. Juste bons à nous taxer....

  • clau0646 le lundi 28 avr 2014 à 07:58

    un homme qui n'a jamais travaillé de sa vie ! reçoit un autre homme qui a beaucoup travaillé pendant sa vie donc, ( - x + = - ) pauvre France.

  • tmf43 le lundi 28 avr 2014 à 05:15

    Hollande à la manoeuvre ? Ah, ça va faire des étains...celles, lol

  • fbordach le lundi 28 avr 2014 à 04:01

    Quelle perspicacité mon bon fortunos... Pour vous rassurer nos ministres non plus mais c'est normal vu leurs compétence et leur patrimoine!

  • fortunos le lundi 28 avr 2014 à 01:28

    j ai l impression que de nombreux commentateurs dotés de petites cervelles n ont rien compris aux OPA.!!!

  • s.thual le dimanche 27 avr 2014 à 23:56

    c est vrai tres compétents ces gens ,,,ils savent ce que c est l industrie le commerce et la concurrence ,,,des experts !!au fait ils ont déjà travaillé ? ou ca ,,,,siemens ou GE doivent rire doucement !mais au fonds , on recolte le laxisme de bien des annees,,,comme disent certains qui a un pea qui ose investir dans l industrie,,?

  • crcri87 le dimanche 27 avr 2014 à 21:37

    Elle est partout la Royal ; peut-être au Quai des Orfèvres ?