"Race blanche": Valls exprime son "soutien" à Bartolone

le
8

Manuel Valls a exprimé mardi 15 décembre 2015 son "soutien" et sa "confiance" en Claude Bartolone, répondant que les "polémiques sont derrière nous", à un député de l'opposition qui lui demandait de condamner les propos de campagne controversés du président de l'Assemblée nationale sur la "race blanche". Durée: 01:11

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 le mardi 15 déc 2015 à 20:01

    Le parrain du 9-3 à dû préciser qu'il savait beaucoup de chose sur beaucoup de monde . Il a rate de se mettre à l'abri de la prochaine assemblée sans lui avec les régionales donc en attendant de trouver une nouvelle planque , il se fait élire à l'applaudimètre à l'un des postes les plus élevés de l'état . Pitoyable après ce que l'on vient de vivre !!!

  • bonialbi le mardi 15 déc 2015 à 19:17

    On n'est pas déçus, on est écœurés devant autant d'incompétences et de promesses non tenues. au fait Valls que deviennent les enquêtes sur les gens du voyages qui ont saccagé une partie d'un village, ça va bien sur tomber dans les oubliettes. Que de LACHETE et D'INCOMPETENCES !

  • mcarre1 le mardi 15 déc 2015 à 18:52

    Le deux poids deux mesures érigé en principe. Le "je reproche aux autres" mais pour les mêmes choses "moi, j'ai le droit". Bref, les socialistes dans toute leur splendeur.

  • msoulie3 le mardi 15 déc 2015 à 18:34

    Ah encore la censure. Voila une nouvelle occasion de contaster le manque de lucidité de ce petit falcon-W qui prend fait et cause pour celui qui insulte. Pas grave, on comptabilise et bientôt il aura la facture !!!!!!

  • gchevrie le mardi 15 déc 2015 à 18:11

    On est bien un pays latin , l'espagnol soutient l'italien !

  • M898407 le mardi 15 déc 2015 à 18:02

    Ce suppo des voyous du 93, toute voix supplémentaire est bonne à prendre, n'a vraiment aucun amour propre...

  • gnapi le mardi 15 déc 2015 à 17:50

    C'est marrant comme ce peu glorieux épisode a été traité et comment est indiqué qu'il faut passer à autre chose. La contraposé dans la bouche de l'opposition, aurait elle état acceptable avec autant de facilité ?

  • bordo le mardi 15 déc 2015 à 17:37

    Qui fait naître la polémique par des propos insultants. Alors il suffit d'habiter dans les beaux quartiers pour être traités de suprématistes de la race blanche ? L'insulte ne déshonore que celui qui la profère.