Rabiot surprend, Giroud cale

le
0
Rabiot surprend, Giroud cale
Rabiot surprend, Giroud cale

A quelques semaines de l'Euro 2016, découvrez chaque mardi le baromètre des Bleus. Des joueurs qui cartonnent dans leur club à ceux qui connaissent des difficultés. Histoire d'aider le sélectionneur à concocter sa liste des 23.

Ils ont brillé

On ne va pas épiloguer longtemps sur le cas Steve MANDANDA. Sa semaine l’a encore propulsé au rang de meilleur gardien de la saison en L1. Le capitaine de l’OM a écœuré tour à tour les attaquants de Toulouse, du Gazélec Ajaccio puis de Lorient. Face aux Merlus, l’ancien Havrais a même égalé son record d’arrêts lors d’un match de L1, établi le 19 janvier 2008 face à Valenciennes.

Et si Adrien RABIOT était LA surprise de la liste des 23 ? Le jeune milieu de terrain parisien profite à merveille de l’absence prolongée de Marco Verratti pour glaner du temps de jeu avec le PSG. Si Laurent Blanc n’a pas hésité à le titulariser à Chelsea mercredi dernier aux dépens de Javier Pastore, ce n’est pas pour rien. Régulier en L1, l’international Espoirs a prouvé cette saison qu’il savait élever son niveau de jeu lors des grands matchs de Ligue des Champions.

Kingsley COMAN connaît déjà les Bleus et semble bien parti pour les retrouver face aux Pays-Bas et à la Russie. Titulaire face au Werder Brême ce week-end sur l’aile droite du Bayern, l’ancien Parisien a multiplié les dribbles chaloupés et les accélérations fulgurantes avec, à la clé, trois passes décisives. Une première en Bundesliga depuis 2012 et un « triplé » signé Franck Ribéry.


Ils ont stagné

Dans son duel à distance avec Alphonse Areola (Villarreal) pour la place de n°3 des gardiens, Benoît COSTIL n’a pas marqué beaucoup de points dimanche soir face à Lyon. La faute à une sortie manquée sur un centre de Jordan Ferri qu’a rentabilisée Alexandre Lacazette sur le 2-0. Pourtant, le gardien rennais avait sorti quelques beaux arrêts au cours de la partie.

De son côté, Bacary SAGNA a déjà été plus flamboyant cette saison que lors du triste match nul de Manchester City à Norwich (0-0). Une prestation en demi-teinte marquée par plusieurs erreurs de placement qui ne devrait pas remettre en cause sa place de titulaire lors des prochains matchs amicaux des Bleus. Un avertissement sans frais en quelque sorte.

A quelques heures du choc face au Bayern Munich, Paul POGBA est déjà arrivé plus en confiance. Entré en jeu en seconde période lors de la victoire de la Juventus Turin face à Sassuolo (1-0), le milieu de terrain tricolore n’a plus marqué ou délivré de passe décisive depuis le 31 janvier dernier, soit sept matchs de rang.


Ils ont déçu

L’un joue, les deux autres plus du tout. Olivier GIROUD (Arsenal) pioche toujours. Alors qu’il n’a plus marqué en Premier League depuis huit rencontres, l’ancien Montpelliérain a livré une prestation inquiétante en FA Cup dimanche face à Watford. Muet face au but, l’attaquant de 29 ans a logiquement été remplacé par Theo Walcott à la 68eme minute de jeu. Pour autant, sa place dans les 23 ne semble pas encore vraiment en péril.

Celle de Raphaël VARANE non plus mais son cas est toujours aussi problématique. Le défenseur central du Real Madrid est resté sur le banc lors des trois derniers matchs de son équipe (Celta Vigo, AS Rome et Las Palmas). Pourtant, on ne peut pas dire que Sergio Ramos, qui accompagne Pepe ces derniers temps, soit exceptionnel à sa place…

Enfin, Christophe JALLET est le grand perdant du retour en forme de Rafael du côté de Lyon. A l’instar d’Henri Bedimo, le latéral droit de l’OL occupe le banc depuis quelques rencontres. Et le temps presse pour lui, même si son aura dans le groupe pourrait lui permettre de conserver sa place.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant