Rabais de 43 millions pour la maison la plus chère d'Irlande

le
0
Six ans après sa vente aux enchères pour 58 millions d'euros, la maison du XVIIIe cherche preneur à 15 millions.

Après les manoirs anglais sophistiqués, les châteaux écossais hantés, voici désormais le temps des demeures irlandaises bradées. Ainsi Walford, maison du XVIIIe, style Tudor, sept chambres sur 370 m², adjugée aux enchères pour 58 millions d'euros en 2005. C'était alors la maison la plus chère du pays (au mètre carré), l'une des fiertés de Dublin, vrai symbole de la rayonnante (mais brève) époque de l'Irlande, Tigre celtique triomphant. Avec crédit presque gratuit et croissance express.

Six ans plus tard, le Tigre celtique a limé ses crocs. Walford, située sur Shrewsbury Road -qu'elle contribua à élever un temps au rang de sixième rue la plus chère du monde-, cherche preneur à 15 millions, soit un rabais de 43 millions. La bicoque a perdu de sa splendeur: les cheminées de marbre ont été volées et les parquets anciens ont disparu.

En fait, les acquéreurs n'avaient jamais eu l'envie d'y vivre, mais plutôt de construire neuf maisons dans le parc. Le projet capota faute d'autorisations.

Le propriétaire est inconnu, mais les experts pensent à l'épouse de Sean Dunne, promoteur. Celui-ci avait aussi racheté deux hôtels dans le même quartier pour créer un mini-Manhattan à Dublin. Autre échec. Dunne vivrait désormais aux États-Unis. Et Walford et les deux hôtels attendent le prochain âge d'or irlandais. Charles Gautier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant