R.Talès : " Des matchs qui font progresser "

le
0
R.Talès : " Des matchs qui font progresser "
R.Talès : " Des matchs qui font progresser "
Le Castres Olympique démarre sa campagne européenne ce vendredi avec un déplacement à Londres pour affronter les Harlequins. Très mal en point en Top 14, les vice-champions de France veulent retrouver des couleurs en Champions Cup comme l'explique le demi d'ouverture Rémi Talès.

Rémi Talès, le début de la Coupe d'Europe est-il pour vous un moment particulier dans la saison, le moment où tout s'accélère ?
C'est vrai que là, tout s'accélère, tout va arriver très vite. On rentre dans une nouvelle compétition, on va mettre entre parenthèse le Championnat pendant quinze jours. Nous sommes dans une situation délicate donc j'espère que ces quinze jours vont être bénéfiques pour la Coupe d'Europe, mais surtout, par la suite, pour le Championnat, pour que l'on retrouve un peu de confiance dans notre jeu.

Le but de ces quinze jours c'est donc de vous redonner le sourire, le plaisir de jouer ?
Oui exactement, essayer de se lâcher, de retrouver des repères, de retrouver de la confiance, ce qui nous fait un peu défaut depuis le début de la saison. On espère vraiment que ces quinze jours, malgré deux gros matchs, vont nous faire du bien pour la suite.

On a entendu des rumeurs autour du staff, comme dans toute équipe qui va mal. Le but pour vous, c'est de faire le dos rond et d'avancer tous ensemble ?
Il ne faut surtout pas qu'on lâche. J'ai appris comme vous, qu'il y avait ces rumeurs sur le staff, c'est vrai que nous, les joueurs, on n'en a pas entendu parler pour le moment. Il faut rester solidaires, c'est ce qui faisait notre force par le passé. Si on commence à tous se tirer dans les pattes, ça va être très compliqué. Il faut que l'on se ressoude. On à tous le même horizon et c'est tous ensemble qu'on se sortira de la spirale dans laquelle on est actuellement.

« Ça va être très difficile, mais c'est bien de pouvoir jouer contre des équipes comme ça »

Vous pouvez nous en dire plus sur les rumeurs ?
Vous savez, les rumeurs on en entend de partout, on commence a y être habitué. Après, aujourd'hui je ne suis pas au club, mais je pense que le manager et tout le monde vont en parler pour rassurer les joueurs.

Juste un petit mot sur François Trinh-Duc, c'est un peu la malédiction des numéros 10...
Oui. Il y a eu Fred (Michalak), maintenant il y a François (Trinh-Duc), j'espère que je serai épargné. Il faisait un très bon début de saison et je lui souhaite un bon rétablissement.

Pour finir, une dernière question sur votre poule avec, notamment, le Leinster...
C'est une poule très relevée, on a deux clubs de Londres (Harlequins, London Wasps) et le Leinster. Ça va être très difficile, mais c'est bien de pouvoir jouer contre des équipes comme ça. Ce sont des matchs qui font progresser.

A LIRE AUSSI
B.Laporte : « Rien à défendre, tout à reconquérir »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant