Qwartz, "premier centre commercial connecté", ouvre mercredi aux portes de Paris

le
0
QWARTZ accueille 165 boutiques principalement orientées mode QWARTZ
QWARTZ accueille 165 boutiques principalement orientées mode QWARTZ

(AFP) - Le centre commercial Qwartz, qui ouvre mercredi près de Paris, va miser sur l'alliance entre le commerce physique et numérique pour se démarquer de ses concurrents et espère attirer plus de 10 millions de visiteurs chaque année, a annoncé mardi son promoteur, Altarea Cogedim.

Situé à Villeneuve-la-Garenne, le centre dispose d'une surface commerciale de 85.000 mètres carrés et accueille 165 boutiques principalement orientées mode.

Parmi les enseignes phares, on trouve notamment un Carrefour de plus de 11.000 mètres carrés, un Marks&Spencer et un Primark, enseigne de prêt-à-porter irlandaise, jusqu'ici très peu présente en France.

L'originalité du centre, qui a nécessité un investissement de 300 millions d'euros, est de miser sur l'introduction des nouvelles technologies dans le commerce physique.

"Nous avons voulu imaginer le mode de consommation du 21e siècle en associant commerces physiques et numériques (...) pour offrir une expérience et un lieu de vie à nos clients" et élargir l'offre, a expliqué lors d'un point presse mardi Alain Taravella, président d'Altarea Cogedim, foncière également propriétaire du pure-player Rueducommerce.com.

En plus des désormais traditionnelles bornes interactives d'information, Qwartz propose une "cité du e-commerce", un espace d'une dizaine de bornes, dans lequel les clients peuvent commander des produits - et se les faire livrer soit dans le centre, soit chez eux - qui ne figurent pas parmi les enseignes du centre, comme Alice Delice (ustensiles de cuisine) ou Made.com (décoration, ameublement).

"Le e-commerce est un moyen de répondre à des demandes de nos clients qui ne peuvent parfois pas être satisfaites, faute de place", a expliqué Gilles Boissonnet, directeur général délégué au commerce chez Altarea.

Dans la même logique, un espace de 200 mètres carrés a été réservé pour des boutiques éphémères, présentant de nouvelles marques, avec une logique de turn-over tous les trois à six mois "pour renouveler l'offre de notre centre en permanence".

Une application mobile, réalisée avec SoCloz, permettra aux consommateurs de disposer quasiment en temps réel du stock des produits dans les boutiques et ainsi de pouvoir "rechercher dans quel magasin se trouve un produit précis, par exemple une robe rouge", et à terme de pouvoir même les réserver, a expliqué M. Boissonnet.

Forts de ces innovations et d'une zone de chalandise d'environ 1 million de clients potentiels, les dirigeants d'Altarea estiment que Qwartz pourra atteindre "10 à 11 millions de visiteurs annuels" d'ici 2 à 3 ans, et un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant