Qwant ou le fol espoir d'un Web bleu, blanc, rouge

le
1
En partenariat avec Mozilla, Qwant annonce sa prochaine appli mobile.
En partenariat avec Mozilla, Qwant annonce sa prochaine appli mobile.

Est-il encore possible de concurrencer Google sur la recherche en ligne ? Une poignée d'entrepreneurs ont débarqué sur la Toile il y a maintenant trois ans, avec l'idée quasi folle de marcher sur les plates-bandes du géant américain. Avec seulement 1,2 % de parts de marché ? contre près de 90 % des requêtes en ligne chez Google ?, la french équipe de Qwant ne s'avoue pas vaincue et déclare qu'elle veut rééquilibrer la situation et « stopper l'abus de domination ».

Éric Léandri, cofondateur de Qwant, justifie sa volonté d'ouvrir la concurrence : « Est-ce qu'on tolérerait qu'il n'y ait qu'un supermarché et qui ne vendrait, en plus, que du lait ? » Jusqu'ici, Qwant, qui bénéficie du soutien financier d'Axel Springer, mettait surtout en avant son combat pour la sauvegarde de la vie privée en ligne ? le moteur explique qu'il n'enregistre pas l'historique des navigations. Aujourd'hui, le « moteur de découverte » est fier de présenter son jeune couple Mozilla-Qwant : « un navigateur qui respecte votre vie privée avec un moteur de recherche qui fait la même chose ».

Lapsus

« Qwant Junior » sera bientôt testé sur un million d'enfants de l'académie de Versailles dès la rentrée prochaine. Après sa plateforme musicale baptisée « Qwant Music », sa version allégée « Qwant Lite », voici le dernier-né « Qwant Culture », qui annonce son association avec le Festival d'Avignon, entre autres,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 5 mois

    En somme un Web chinois franchouillard !!!!!!!