Quitter l'euro serait une "catastrophe" pour la Grèce, dit Sapin

le , mis à jour à 08:32
17

PARIS, 18 juin (Reuters) - Une sortie de la zone euro serait "une catastrophe" pour la Grèce, qui peine à trouver un compromis avec ses créanciers, a déclaré jeudi le ministre français des Finances Michel Sapin. La banque centrale grecque a prévenu mercredi qu'en l'absence d'accord d'ici au 30 juin, Athènes s'engagerait sur un "chemin douloureux" qui la conduirait hors de la zone euro. (voir ID:nL5N0Z33AE ) A quelques heures d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro qui promettaient de s'achever sur un nouveau constat d'échec, Michel Sapin a réaffirmé que la situation était "d'abord inquiétante pour la Grèce elle-même". "Si elle quittait l'euro, ce serait une catastrophe totale pour la Grèce", a-t-il insisté sur RTL. "Elle est en cessation de paiement depuis cinq ans et elle survit uniquement parce que les contribuables européens ont apporté une aide. C'est nous qui avons apporté notre aide pour éviter que la Grèce ne coule définitivement et quitte le dispositif." Athènes doit trouver un accord sur les réformes budgétaires et fiscales et sur l'aide financière avec le Fonds monétaire international, l'Union européenne et la Banque centrale européenne d'ici au 30 juin sous peine de ne pouvoir honorer un remboursement de 1,6 milliard d'euros dus au FMI. Michel Sapin a une nouvelle fois assuré que la France ferait tout pour qu'un accord émerge. Il faut "faire en sorte que la seule bonne solution puisse voir le jour, c'est à dire un accord avec la Grèce qui lui permette de faire face. Faire face à ses échéances mais surtout face à ses propres responsabilités vis-à-vis du peuple grec", a-t-il dit. (Gregory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le jeudi 18 juin 2015 à 22:46

    Sapin s'inquiétant des grecs... ça m'inquiète!

  • odnaz le jeudi 18 juin 2015 à 10:28

    Oh alors ... si Sapin le dit ! Surtout que c'est comme dans les cours de récré "C'est celui qu'a dit qui l'a fait" je crois que ce serait surtout une déflagration (salutaire à terme) pour l'UE. Merkel, Sapin, Hollande, .... ch... dans leur froc à l'idée de voir un pays quitter l'euro durement imposé aux peuples par des inconséquents idéologues.

  • UBOAT le jeudi 18 juin 2015 à 10:07

    Non Monsieur Sapin, ce serait une catastrophe oui mais pour L'Europe seulement la Grèce elle s'en sortira gagnante, pas de remboursement de dette, plus rien a voir avec le dicta de Bruxelles et sous couvert de l'ami Poutine, ne regarder pas que dans votre sens Sapin

  • aerosp le jeudi 18 juin 2015 à 09:56

    ce qui serait intéressant de connaître, c'est la part de dette liée aux fournitures militaires et à leur adhésion à l'otan

  • pbenard6 le jeudi 18 juin 2015 à 09:47

    ils cessent d'importer tout ce dont ils n'ont pas besoin; on peut vivre avec de la féta et des olives; ils ont l'eau le soleil et la mer.....

  • pbenard6 le jeudi 18 juin 2015 à 09:44

    au contraire, c'est une chance: ils annulent d'un trait 300 milliards de dette et ils impriment autant de monnaie que nécessaire

  • bernm le jeudi 18 juin 2015 à 09:42

    Ces politicards francais qui donnent des lecons a la Grece, mais sont incapable d'appliquer chez nous meme 10% de ce qu'ils disent a la Grece de faire.

  • pbenard6 le jeudi 18 juin 2015 à 09:29

    sapin plaisantin

  • jeepinv le jeudi 18 juin 2015 à 09:23

    Quitter sapin ne serait pas une catastrophe pour l'Europe

  • M4484897 le jeudi 18 juin 2015 à 09:03

    L'Europe récolte ce qu'elle sème! Quand on place un pays sous perfusion, qu'on lui fait croire quel peut dépenser sans compter faut pas s'étonner quand , a l'heure de rembourser, il n'y a pas un rond dans les caisses

Partenaires Taux