Quinze responsables nord-coréens exécutés cette année-Séoul

le
0

SEOUL, 30 avril (Reuters) - Le numéro un nord-coréen, Kim Jong-un, a ordonné depuis le début de l'année l'exécution de 15 responsables qui avaient défié son autorité, ont déclaré mercredi les services de renseignement sud-coréens lors d'une réunion parlementaire qui s'est tenue à huis clos. Un vice-ministre des Forêts est au nombre des responsables exécutés pour s'être plaints d'une directive de l'Etat, a déclaré un membre de la commission parlementaire des renseignements, Shin Kyung-min, citant un responsable des services de renseignement. "Au cours des quatre premiers mois de l'année, quinze hauts responsables ont été exécutés", a dit Shin. Quatre membres de l'orchestre Unhasu, au sein duquel l'épouse de Kim Jong-un, Ri Sol-ju, se produisait comme cantatrice avant d'épouser le numéro un, ont été fusillés en mars pour espionnage, a-t-il ajouté. En 2013, Kim Jong-un avait limogé et fait exécuter son oncle, Jang Song Thaek, naguère considéré comme le deuxième homme le plus puissant du régime. Les motifs invoqués contre l'oncle allaient de la corruption à des crimes économiques. Un groupe de responsables proches de Jang Song Thaek avaient également été victimes de purges. (Jack Kim et Ju-min Park; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant