Quinze raids aériens contre l'EI en Irak et en Syrie-USA

le
0

WASHINGTON, 23 octobre (Reuters) - L'armée américaine continue de concentrer ses attaques aériennes dans le secteur de la ville de Kobani, en Syrie, afin d'enrayer la progression de l'Etat islamique et des frappes ont touché des installations pétrolières aux mains des djihadistes, a annoncé jeudi le Commandement central américain. Au total, 15 raids ont été menés contre l'EI mercredi et jeudi, selon un communiqué du Commandement central. Le document souligne que des avions de chasse et des bombardiers américains ont lancé quatre attaques près de Kobani, détruisant un centre de contrôle de l'EI et des positions islamistes dans une zone visée à plusieurs reprises ces dernières semaines. Deux autres attaques ont été menées, détruisant des réservoirs de carburant à l'est de Daïr az Zour. La coalition sous conduite américaine a lancé quatre raids aériens près du barrage de Mossoul contre des unités islamistes tandis qu'une autre attaque a entraîné la destruction d'un poste de combat près de Baïdji. Quatre autres attaques menées aux alentours de la ville de Falloudja ont visé un camp d'entraînement, une importante unité islamiste et un bâtiment. La France a, elle aussi, poursuivi ses frappes aériennes contre les intérêts de Daech en Irak. "Ce matin, il y a eu une nouvelle frappe française qui a atteint son objectif", a indiqué François Hollande lors d'une déclaration à l'Elysée. Selon son entourage, l'action s'est déroulée au nord-ouest de Mossoul et visait un véhicule armé en mouvement. Il s'agissait de la troisième frappe française en trois ou quatre jours, a-t-on précisé de même source. (Bill Trott, avec Elizabeth Pineau à Paris; Clémence Apetogbor pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant