Quinze civils, dont 6 enfants, tués par des tirs rebelles à Alep

le
0
 (Bilan actualisé, précisions) 
    BEYROUTH, 28 octobre (Reuters) - Des obus tirés par les 
rebelles ont tué au moins 15 civils à Alep-Ouest, dont plusieurs 
enfants dans une école, rapporte vendredi l'Observatoire syrien 
des droits de l'homme (OSDH). 
    Des centaines d'obus et de roquettes se sont abattus sur les 
quartiers pro-gouvernementaux de la ville, précise l'OSDH, qui 
avait parlé plus tôt d'au moins six enfants tués, dont un bébé. 
    Selon l'agence de presse officielle syrienne Sana, des tirs 
insurgés ont tué trois enfants et blessé plus d'une dizaine 
d'autres dans une école du quartier de Chahaba, et tué trois 
personnes dans le quartier de Hamdaniya. 
    Les combats ont repris le week-end dernier à Alep et dans sa 
région après la fin d'une "pause humanitaire" de trois jours 
décrétée par la Russie. 
    Mercredi, un raid aérien a tué au moins 15 enfants dans une 
école du village de Haas, dans la province d'Idlib, à l'ouest 
d'Alep. Moscou a nié toute responsabilité. 
    Les rebelles ont par ailleurs annoncé vendredi qu'ils 
bombardaient une base aérienne au sud-est d'Alep en prélude à 
une nouvelle offensive visant à briser le siège des quartiers 
insurgés de la ville.   
     
 
 (Ellen Francis; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant