Quindell gagne un procès en diffamation face à Gotham City Research

le
0

9 septembre (Reuters) - Quindell QPP.L , une société britannique d'externalisation informatique, a déclaré mardi qu'elle avait gagné un procès en diffamation contre le fonds américain Gotham City Research. Quindell, qui avait porté plainte en avril contre le fonds spécialisé dans les ventes à découvert, a ajouté qu'à la suite de la décision de la Haute Cour de Londres, une procédure d'évaluation des dommages et intérêts débuterait en novembre. L'action Quindell gagnait 3,2% à 170,89 pence en Bourse de Londres dans l'après-midi. Elle avait gagné jusqu'à 11,5% à un pic de 184 pence en début de séance. Elle avait perdu 72% de sa valeur depuis avril, lorsque Gotham City Research avait publié un rapport qui remettait en cause son modèle de ressources et la qualité de ses résultats. Quindell avait jugé ce rapport diffamatoire et délibérément trompeur. Les vendeurs à découvert empruntent des titres puis les vendent dans l'anticipation d'une baisse du cours, ce qui leur permettra ensuite de couvrir leur position en réalisant un bénéfice. "A la suite d'une attaque spéculative concertée menée par Gotham et d'autres, nous sommes satisfaits d'avoir pu avoir gain de cause auprès de la Haute Cour dans notre procès en diffamation contre Gotham", déclare dans un communiqué le vice-président de Quindell Tony Bowers. Gotham City avait publié un rapport du même genre en juillet sur le fournisseur espagnol d'accès à internet Gowex GOW.MC , qui avait dû déposer son bilan dans la foulée. ID:nL6N0PI43A (Abhiram Nandakumar, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant