Quid de Marquinhos ?

le
0
Quid de Marquinhos ?
Quid de Marquinhos ?

La partie d'échecs se poursuit. Malgré le départ de son compatriote Alex au Milan AC (Jérémy Ménez est attendu mercredi ou jeudi prochain en Lombardie), Marquinhos (20 ans) n'est pas certain de rester au PSG. Désormais barré par Thiago Silva et David Luiz, le défenseur central brésilien a émis le souhait de rejoindre le FC Barcelone. Titularisé à dix-sept reprises cette saison en championnat, l'ancien joueur de la Roma s'est déjà mis d'accord avec les Blaugrana, qui lui proposent un contrat de cinq ans. Des pourparlers ont ainsi été lancés entre les deux clubs, le latéral droit Daniel Alves (31 ans) étant pressenti pour faire le chemin inverse.

Ce dernier ne cache d'ailleurs pas son intérêt pour le club de la Capitale. Un bail de trois ans attend l'international brésilien. « J'ai toujours dit que je ne faisais pas de projets à long terme, plutôt à court terme, a-t-il expliqué dans le magazine Surface. En fait, ce que je cherche, ce sont des défis, je suis né pour cela. Et si le défi implique d'aller ailleurs, j'en serai heureux. Paris ? Je pense que c'est un grand club. Et j'aime jouer pour les grands clubs, c'est ce dont je rêve. Ce que je souhaite, c'est de jouer pour des clubs qui sont en capacité de m'offrir des défis. Et le PSG est un excellent club? Il y a déjà eu quelques bruits à ce sujet. Si jamais je ne reste pas à Barcelone, c'est une réelle alternative pour moi. »

Ces derniers jours, le dossier semblait quasi bouclé. Pour les Catalans, il ne s'agissait plus que d'une question de jours. Mais depuis ce week-end, les discussions ont connu un ralentissement, même si la porte n'est pas définitivement close. On devrait en savoir davantage en début de semaine prochaine, le club parisien ayant demandé un temps de réflexion. En cas de départ de Marquinhos, également suivi en Premier League, les Parisiens devront retourner sur le marché pour recruter un défenseur central supplémentaire, voire deux. C'est d'ailleurs une partie non négligeable du problème, notamment avec la mise en place du fair-play financier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant