Quick retrouve le chemin de la croissance

le
0
Après deux années noires, le n° 2 du hamburger en France va ouvrir quelques restaurants.

Le bout du tunnel pour Quick? Depuis 2011, la chaîne de fast-food française aux 500 restaurants était fragilisée par des crises successives. Le décès à Avignon d'un jeune client après un repas dans l'enseigne avait eu un impact dévastateur sur l'entreprise. Il lui avait ensuite fallu renégocier sa dette auprès d'un pool bancaire avant de changer de PDG en janvier 2013. Et, pour ne rien arranger, le principal actionnaire de Quick, la Caisse des dépôts et consignations par le biais de sa filiale d'investissement Qualium, rappelait cet été sa volonté de sortir du capital. La rumeur court régulièrement que Burger King serait intéressé par le rachat de la chaîne.

Aujourd'hui, pourtant, le n° 2 du hamburger en France fait mieux que panser ses plaies. «Depuis le début de l'année, notre fréquentation est à l'équilibre et notre chiffre d'affaires progresse de 4 %», souligne l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant