Qui veut racheter Virgin Mobile ?

le
0
Geoffroy Roux de Bézieux, président fondateur de Virgin Mobile.
Geoffroy Roux de Bézieux, président fondateur de Virgin Mobile.

La valse des opérateurs se poursuit. Après la vente de SFR à Numericable, qui a coiffé au poteau Bouygues Telecom au terme de plusieurs semaines de rebondissements, c'est l'opérateur virtuel Virgin Mobile et ses 1,7 million de clients qui feraient l'objet de la convoitise des opérateurs français, selon Les Échos de ce mardi.

D'après le quotidien économique, les principaux intéressés par cette vente, confiée à la banque européenne d'affaires et de conseil DC Advisory, seraient Bouygues Telecom et SFR, tous deux étant "prêts à faire une offre". "L'éventail des prix s'échelonne entre 150 millions d'euros, si c'est un MVNO (opérateur de réseau mobile virtuel*, NDLR) qui fait le deal, et 300 millions s'il s'agit d'un opérateur", selon plusieurs sources citées par Les Échos. Le dépôt des offres pourrait être fixé au 15 mai, ou tout du moins "avant l'été".

L'intérêt pour le futur repreneur réside bien sûr dans les 1,67 million de clients de Virgin Mobile. Surtout au moment où la guerre des prix fait rage et où les consommateurs n'hésitent plus à résilier leurs contrats pour faire jouer la concurrence. Avoir la mainmise sur ce million et demi d'acheteurs permettrait à un autre MVNO de se développer, et à un opérateur classique d'asseoir son positionnement. C'est dire comme la bataille s'annonce ardue.

410 millions d'euros de chiffre d'affaires

Fondé en 2005 par Geoffroy Roux de Bézieux, Virgin Mobile...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant