Qui veut diriger Air France-KLM ?

le
13
La succession d'Alexandre de Juniac à la tête d'Air France-KLM s'annonce difficile. / AFP / ERIC PIERMONT
La succession d'Alexandre de Juniac à la tête d'Air France-KLM s'annonce difficile. / AFP / ERIC PIERMONT

La nomination du PDG d'Air France-KLM en remplacement d'Alexandre de Juniac, démissionnaire, semble être remontée à l'Élysée, nous indique un proche du dossier. Les prestations passées du tandem Valls/Macron sont jugées médiocres. Il leur est reproché d'avoir renouvelé de Juniac à la tête du groupe aérien en mars 2015 et d'essuyer un échec avec l'ancien conseiller du premier ministre Gilles Gateau lors de ses premières négociations sociales. Aussi n'est-il pas étonnant de voir apparaître en tête de liste, selon Les Échos, deux candidats issus de la sphère « hollandaise », l'ex-directeur général de GDF Suez, Jean-François Cirelli et Jean-Marc Janaillac, PDG de Transdev. L'un possède, entre autres, des attaches corréziennes, l'autre, énarque, est issu de la même promotion que François Hollande. Certes, l'État ne dispose plus que de 17,6 % du capital, mais considère toujours la compagnie nationale comme une chasse gardée gouvernementale.

Rien avant les élections

Ce mélange des genres qui tua nombre de compagnies aériennes dans le monde s'accompagne pour le groupe franco-néerlandais d'un calendrier difficile à court comme à moyen terme. Le successeur d'Alexandre de Juniac doit être nommé rapidement, d'ici au 19 mai, date de la prochaine assemblée générale d'Air France-KLM qui validera le choix. Le mois suivant, l'Euro de foot peut donner lieu à des tensions sociales dans la compagnie. La...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 445566ZM le mardi 19 avr 2016 à 13:28

    Diriger cette entreprise qui emploie des barons-pilotes se comportant comme des vulgaires cegetistes ?

  • 72805271 le mardi 19 avr 2016 à 12:41

    S'ils veulent bien, je suis partant.

  • M8637171 le mardi 19 avr 2016 à 10:01

    Avec les énarques politisés à la tête d'air France, c'est la faillite à plus ou moyen terme. De toute façon ce qu'il faudrait ce sont des lois facilitant la vie des entreprises, la fin de la gabegie de l'état et des élus en particulier et un réforme de la redistribution sociale. Le reste n'est que rustine sur jambe de bois.

  • frenchto le mardi 19 avr 2016 à 09:32

    diriger air france demande un vrai patron

  • jean.coq le mardi 19 avr 2016 à 09:12

    lorant21 - tout comme on peut avoir des raisons de voyager on peut aussi avoir des raisons de ne pas voyager: Alors les billets gratuits ne valent pas beaucoup.

  • jean.coq le mardi 19 avr 2016 à 09:09

    AF-KLM va devoir voler dans des cieux orageux avec de nombreux vents contraires et turb ulents pendant au moins un an.

  • jean.coq le mardi 19 avr 2016 à 09:08

    lorant21 - les billets gbratuits sont bien jolis, mais on ne peut pas voyager tous les jours pour mille raisons.

  • d.triche le mardi 19 avr 2016 à 09:00

    Hollande va encore placer ses petits amis incompétents

  • d.triche le mardi 19 avr 2016 à 08:59

    l'Elysée s'en mêle, AF est mort

  • lorant21 le mardi 19 avr 2016 à 08:55

    Un job ou on prend des coups (les pilotes) mais où on a ensuite les billets gratos à vie! :-)