Qui va présider la Fed l'an prochain et calmer les marchés

le
0

Janet Yellen, actuelle présidente de la Réserve fédérale américaine
Janet Yellen, actuelle présidente de la Réserve fédérale américaine

Du changement se prépare à la tête de la Fed. La Réserve fédérale américaine va-t-elle changer de patron plus rapidement que prévu, à l’aune de la présidence Trump ? Toutes les hypothèses existent. Jean-Paul Betbeze passe en revue les différents scenarii et leurs possibles conséquences.

 

3 février 2018 au soir : Janet Yellen ne sera sans doute plus Présidente du Comité de politique monétaire de la FED (le FOMC). Certes, elle pourrait être prolongée, puisque son mandat au Comité arrive à échéance le 31 janvier 2024 (elle est née en 1946). Mais avec Donald Trump… on parle de Gary Cohn, dans les couloirs et la presse spécialisée. Directeur du Conseil des conseillers économiques de Donald Trump, ancien numéro deux de Goldman Sachs, Démocrate à ce que l’on dit, il pourrait prendre le poste. Surtout, il devra gérer la transition politique… sans changer la politique monétaire !

 

Les marchés financiers sont nerveux. Ils savent que le personnel à la Fed va changer, mais veulent des hausses de taux graduelles et une réduction lente du portefeuille de bons du trésor et titres obligataires de la Réserve fédérale. Ils ont en tête cinq à sept ans pour les taux longs, afin que le portefeuille soit jugé « normal », et deux pour que les taux courts atteignent 3%, au plus.

 

Ils savent aussi que trois postes sont à pourvoir sur les sept permanents du FOMC (et les douze du Comité, qu’ils dirigent en fait – s’ils sont d’accord). Outre Gary Cohn (on verra bientôt), Randal Quarles vient d’être proposé le 11 juillet pour être le Responsable de la régulation bancaire à la Fed. Banquier et ancien de l’Administration Nixon, on le dit favorable à ce que la Fed adopte une règle (voisine de celle de Taylor) pour fixer ses taux, et soit plus transparente vis-à-vis du Congrès. Un autre poste reste libre, sans oublier que Stanley Fischer, en poste de Vice-Président jusqu’au 12 juin 2018, pourrait vouloir se reposer (il est né en 1943), dans une atmosphère devenue plus tendue ! Et sans oublier que Lael Brainard, très Démocrate, peut vouloir changer d’air avant le 31 janvier 2026 !

 

Bref, continuer la politique en changeant (éventuellement) les personnes, c’est ce que veulent les marchés. Ils sont satisfaits, aussi, des mesures en cours pour simplifier la vie des banques, réduire les contrôles (surtout pour les banques régionales). Mais ils ne veulent pas que le Congrès (la politique) mette son nez dans la politique monétaire et sont inquiets aussi d’une règle, plus ou moins stricte, pour gérer les taux. Stanley Fischer a dit qu’il fallait « combiner règles et comités », être souple. Et Janet Yellen vient de reprendre ce thème : la fameuse « forward guidance ».

 

0n voit les risques de ce changement d’équipe, dans cette reprise économique américaine « étrange » – plein emploi (4,5%) sans inflation (1,5%), « modeste » (2% en moyenne), « vieille » (96 mois, la troisième en durée des Etats-Unis), et toujours « dopée » (avec une Fed qui détient 4500 milliards de dollars, ce qui permet des taux longs à 2,3%). Il faudra donc parler doucement, ne pas heurter.

 

Le risque est le tantrum, la colère comme on dit pour les bébés, en souvenir de celle déclenchée le 22 mai 2013 quand Ben Bernanke avait annoncé (sans rien faire !) qu’il faudrait un jour cesser d’acheter des bons du Trésor. Et aujourd’hui, 3 ans après, la Fed s’entoure de précautions pour commencer ! Et on se souvient du tantrum déclenché par Mario Draghi le 27 juin à Sintra, quand il a fait part de son optimisme sur la croissance et la remontée des prix. Les taux à 10 ans de la dette publique allemande passent à 0,57% le 6 juillet, contre 0,27% le 23 juin (et à 0,95% contre 0,53% aux mêmes dates pour la France) ! Marcher sur des œufs : les « nouveaux » doivent se préparer.

 

Jean-Paul Betbeze

www.betbezeconseil.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant