Qui se cache derrière les attaques contre la dette française ?

le , mis à jour le
5
En dégringolade constante depuis l'été 2012, les taux d'intérêts auxquels se financent les États européens sur les marchés sont en train de remonter.
En dégringolade constante depuis l'été 2012, les taux d'intérêts auxquels se financent les États européens sur les marchés sont en train de remonter.

« Le débat sur les dettes publiques va réapparaître en zone euro. » Daté du 3 février, le titre de la note de Patrick Artus, directeur de la recherche économique de la banque Natixis, par ailleurs chroniqueur pour Le Point.fr, en dit long sur les interrogations qui agitent les investisseurs.

En dégringolade constante depuis l'été 2012 et le fameux engagement du patron de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, de « tout faire » (whatever it takes") pour sauver l'euro, les taux d'intérêt auxquels se financent les États européens sur les marchés sont en train de remonter.

Une conséquence de l'élection de Trump

Le signal a été donné avec l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, après un premier soubresaut en octobre. Le cocktail de politique économique du successeur de Barack Obama à la Maison-Blanche composé de promesses, de baisses massives des impôts, d'une touche d'investissement dans les infrastructures, de dérégulation économique et de renforcement du protectionnisme a été jugé plutôt positif pour l'activité économique. Et a immédiatement entraîné une remontée des anticipations d'inflation alors que l'économie américaine connaît l'un des cycles de croissance les plus longs depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Conséquence logique, les investisseurs, qui regardent les rendements réels de leur portefeuille, ont exigé des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6162927 il y a 11 mois

    samu c'est quoi ke rapport, retrourne faire tes courses

  • M6162927 il y a 11 mois

    Ben des mechants, surement ! npipi revise ta geopoloiqte

  • 445566ZM il y a 11 mois

    Eh oui, bientôt il faudra trouver, tout les mois, 200 à 500 millions de plus pour payer les intérêts supplémentaires de la dette. Les 2000 milliards, sachant que les dix billets de 500 euros c'est 1 mm d'épaisseur, c'est une pile de 400 km, qui risque de nous ensevelir plutôt que prévu.

  • npi6711 il y a 11 mois

    A qui profite le crime...UE, Allemagne,...

  • samu31 il y a 12 mois

    Question : Si vous aviez 10 000 euros sur votre Compte sur Livret A, préfèreriez vous toucher 300 euros en fin d'année ou 75 euros ? Sachez que tous les retraités ( ou presque ) ont 10 000 euros sur leur Livret et que la différence c'est, au moins 1 caddy de plus tous les 3 mois. Alors quand ils ont un Livret complet de 23 000 euros, c'est encore mieux, surtout quand il faut payer la Taxe d'Habitation, qui n'arrête pas d'augmenter depuis 4 ans ainsi que pour certains la Taxe Foncière.