Qui profite des taux de crédit immobilier les moins chers ?

le
0

Après une année de baisse spectaculaire, les taux de crédits immobiliers ont amorcé une reprise cet été. Mais il est encore possible d'obtenir de bons taux, pour les meilleurs profils.

Reprise lente des taux

Entre 2014 et la mi-2015, les taux des crédits immobiliers ont connu une nette baisse. Des records ont même été enregistrés, avec des propositions de taux descendant jusqu'à 1,80% pour un emprunt sur 10 ans. Cette tendance a pris fin en juillet et depuis, on observe une lente remontée des taux de crédit. Si cette hausse est amenée à se poursuivre d'ici la fin de l'année, selon les experts du secteur, elle sera progressive. Les taux proposés par les banques restent en effet très attractifs, au niveau de ceux affichés en début d'année 2015.

Les meilleurs profils favorisés

Les taux restent intéressants dans l'optique d'un investissement immobilier, mais les candidats à l'emprunt ne sont pas tous bénéficiaires à la même hauteur. Ainsi, une étude révèle que certaines banques ont mis en place un barème de taux premium ou « VIP » pour les meilleurs profils, c'est-à-dire les emprunteurs justifiant d'un niveau de salaire élevé. La moyenne des taux proposés à cette clientèle est de 2,1% sur vingt ans, tandis que les taux moyens se situent aux alentours de 2,65% - pour une durée identique.

Disparités régionales

Outre le niveau de ressources, principal argument pour négocier son taux de crédit avec son banquier, la région peut jouer un rôle. Lille et Clermont-Ferrand sont les villes les plus chères avec des taux moyens de 2,35%, tandis que les plus faibles taux sont enregistrés à Metz (1,90%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant