Qui pour succéder à Carlo Ancelotti ?

le
0
Qui pour succéder à Carlo Ancelotti ?
Qui pour succéder à Carlo Ancelotti ?

Le Roi est mort ? Vive le Roi ! Carlo Ancelotti n'est plus l'entraîneur du Real Madrid, et ce, malgré deux saisons de haute volée. Florentino Pérez souhaitait du changement, il va en avoir. Des volontaires ?

Rafa Benítez


"Ce serait une excellente chose que le prochain entraîneur du Real Madrid parle l'espagnol." En lâchant cette phrase lors de la conférence de presse exceptionnelle organisée lundi soir, Florentino Pérez a, semble-t-il, donné une indication XXL à tous les journalistes présents dans la salle. Le cercle des prétendants potentiels se referme, et bien évidemment, on pense aux grands noms parmi les techniciens espagnols. Vicente del Bosque lié à la sélection nationale jusqu'à l'Euro 2016, la plupart des têtes se tournent aujourd'hui vers l'actuel entraîneur de Naples, Rafael Benítez. En Italie depuis maintenant deux saisons, l'ancien champion d'Espagne avec le FC Valence est lié aux Partenopei jusqu'au 30 juin prochain. Ensuite, libre à lui de s'engager où il souhaite. Fruit du hasard, la porte du Real Madrid lui est désormais grande ouverte. Une porte qu'il connaît déjà, puisque pour sa première expérience en tant qu'entraîneur, Rafa avait dirigé la Castilla madrilène pendant deux ans avant de partir exercer chez les pros, au Real Valladolid. Mieux encore : depuis son plus jeune âge, le Julien Dray hispanique est un fervent fan de la Casa Blanca. Pour Rafa, un rêve est donc peut-être en passe de se réaliser. Et selon l'agent de Carlo, Benítez est à 99% le nouvel entraîneur des Meringues.

Unai Emery


Unai Emery

Parmi tous les hispanophones, l'homme le plus armé pour faire de l'ombre à Rafa Benítez se trouve au sein même de la Liga. Derrière l'Atlético Madrid et Valence, le FC Séville est aujourd'hui considéré comme la cinquième grande puissance du football ibérique. Et si ce titre d'honneur est attribué aux Palanganas, le dernier vainqueur de la Ligue Europa le doit sans conteste à son coach, Unai Emery. Passé par une courte parenthèse au Spartak Moscou, le Basque est revenu au pays pour poser un peu plus son empreinte sur le championnat espagnol, d'une, puis sur le Vieux Continent, de deux. Demain face au Dnipro, Emery aura d'ailleurs la…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant