Qui pour remplacer Rodgers ?

le
0

C'est officiel : Brendan Rodgers n'est plus l'entraîneur de Liverpool. Pour le remplacer, on annonce partout de gros noms. L'occasion de recenser les potentiels candidats.

  • Jürgen Klopp


    Depuis l'annonce du départ de Rodgers, il est le grand favori pour succéder au Nord-Irlandais sur le banc des Reds. Alors, le board réalise le rêve de tout un peuple, et nomme Jurgen au poste de manager dans l'espoir de le voir ranimer le Kop comme il a rallumé la flamme de la Südtribune de Dortmund. Si la première saison est compliquée, Klopp active son réseau polonais au mercato d'été et recrute Dawid Kownacki, la nouvelle pépite du Lech Poznań. Coup gagnant. Le jeune homme, à peine majeur, se délecte des caviars de Coutinho et aligne les caramels en n'en plus finir. Derrière eux, Emre Can s'impose comme le nouveau meilleur numéro 8 d'Europe. À la lutte pour le titre jusqu'au bout, les Reds accueillent Manchester United, premier avec un point d'avance, lors de la dernière journée. Le match est âpre, haché, mais à la 89e, Kownacki, aux 25 mètres, trouve la lucarne d'une frappe majestueuse et fait exulter tout un peuple. Dont Klopp, qui saute tellement haut que son genou heurte le visage de Van Gaal et lui fracture le nez. La commission d'éthique de la FA se réunit et Liverpool perd le match, et son titre sur tapis vert, alors que Klopp est radié du football britannique. Roulé, Klopp prend finalement la tête de la sélection polonaise et remporte le Mondial 2018 avec sa paire Lewandowski - Kownacki. La revanche d'une blonde.

  • Carlo Ancelotti


    Liverpool et Ancelotti se tournent autour depuis des semaines. Seul souci entre les deux futurs tourtereaux, le salaire de l'Italien. Mais bien déterminés à ramener le club sur le toit de l'Europe, les dirigeants décident d'offrir un pont d'or à l'entraîneur aux trois Ligue des champions. Désormais entraîneur le mieux payé du Royaume, Carlo se fait affubler par les tabloïds du surnom de "Moneybrow", en référence à son sourcil fou et à son compte en banque bien garni. Lassé des moqueries de la presse et des supporters adverses, Carlo décide de tacler le problème, et prend rendez-vous chez le chirurgien esthétique. Fan d'Everton, celui-ci prend un malin plaisir à relever l'autre sourcil, au lieu de rabaisser le premier, donnant à Carlo un regard terrifiant, proche de celui d'un Pierluigi Collina énervé. Incapable de se montrer en public après cela, Carlo démissionne et se retire du football. Compensant son malheur…




  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant