Qui pour remplacer Marcelo Bielsa ?

le
0
Qui pour remplacer Marcelo Bielsa ?
Qui pour remplacer Marcelo Bielsa ?

L'OM se réveille avec la gueule de bois. Ce samedi soir, Marcelo Bielsa a annoncé sa démission après seulement une journée de championnat. Si Franck Passi va assurer l'intérim, Marsille va quand même devoir trouver un remplaçant à l'Argentin dans les jours qui viennent. Qui est assez dingue pour tenter le coup ?

Frédéric Antonetti


Frédéric Antonetti est annoncé sur la Canebière à chaque fois que l'OM se sépare d'un entraîneur, que ce soit après le départ de Deschamps, ou de Baup. Sans club depuis 2013 et son départ du Stade Rennais, le Corse fait encore une fois office de favori des bookmakers pour la succession de Marcelo Bielsa. Chauve, gueulard et avé l'accent du sud, Antonneti a pas mal des qualités recherchées pour le poste. La dégaine du client donc, pour Frédo qui aura lui aussi besoin d'un traducteur pour se faire comprendre auprès de ses nouveaux joueurs. "Euh, bon, les gars, on va jouer avec le coeur, hein. Vous vous mettez où sur le terrain en général ?" dégaine le néo-marseillais pour sa première causerie. Auteurs d'une saison quelconque, les Phocéens font de la figuration en C3, échouent à une place de l'Europe en Ligue 1 et s'inclinent face à Guingamp en finale de Coupe de France. Le Stade Marseillais est né.

René Girard


René a quitté le LOSC en réclamant un projet plus ambitieux que celui que de planter des buts avec Nolan Roux. Un défi pas facile que l'OM peut relever. Champion de France 2012, l'ancien coach de Montpellier débarque au Vélodrome avec ses valises, ses joggings mais toujours sans fond de jeu. Seul avantage : il exige la prolongation de Nicolas Nkoulou à 10 millions par an après avoir vendu Batshuayi, Ocampos, Alessandrini, Thauvin, Barrada, Bouttoba, Sarr et Nkoudou. Délesté de tous ses attaquants, Girard met en place un 7-2-0, avec Lémina en créateur et Romao en sentinelle devant la défense à 7 de Nicolas Nkoulou, homme providentiel et meilleur buteur du club avec 2 réalisations à la mi-saison. Pour le plus grand bonheur des supporters, l'OM stoppe enfin l'hémorragie face au PSG au soir de la neuvième journée sur un 0-0 obtenu de haute lutte. Tel l'Italie en Coupe du monde, les Phocéens passent les poules de la C3 avec que des matchs nuls et ramassent l'Europa League après avoir gagné toutes leurs rencontres aux tirs au but. El pragmatico Girard est là pour longtemps.

Noël avant l'heure






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant