Qui forme le corps électoral ?

le
0
Il a été décidé en 1997 que les citoyens français seraient automatiquement inscrits sur les listes électorales à leur majorité.
Il a été décidé en 1997 que les citoyens français seraient automatiquement inscrits sur les listes électorales à leur majorité.

Si nous connaissons aujourd'hui le corps électoral rassemblant le plus de citoyens, sa taille a constamment varié au fil du temps. Au début de la Révolution française, sous la Restauration et sous la monarchie de Juillet, le suffrage était censitaire et masculin, c'est-à-dire limité aux hommes qui disposaient d'un certain niveau de revenu. Le caractère universel du droit de vote a été affirmé en 1848 pour les hommes. Les femmes, elles, n'obtiennent le droit de voter qu'en 1944.

Pour chaque élection, le corps électoral est aujourd'hui composé par l'ensemble des personnes qui bénéficient du droit de vote. Le corps électoral « inscrit » regroupe les personnes effectivement inscrites, à leur demande, sur la liste électorale. Il se distingue du corps électoral « potentiel » qui est l'ensemble des personnes en droit de voter, c'est-à-dire les majeurs de plus de dix-huit ans, mais qui ne sont pas encore inscrits sur les listes électorales. Afin que chaque citoyen puisse exercer son droit de vote, il a été décidé en 1997 d'inscrire automatiquement sur les listes électorales toute personne qui atteint la majorité.

Conformément au Code électoral, l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) tient, en coordination avec les communes, le fichier général des électeurs qui a pour but de contrôler l'unicité de l'inscription d'une personne sur une liste électorale communale et permet de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant