Qui est Yassine Salhi, suspect n° 1 de l'attentat ?

le
0
La police dresse un cordon de sécurité après l'attaque contre une usine à Saint-Quentin-Fallavier dans l'Isère. 
La police dresse un cordon de sécurité après l'attaque contre une usine à Saint-Quentin-Fallavier dans l'Isère. 

Son nom a été dévoilé par Bernard Cazeneuve. Trois heures après l'attentat contre une usine de gaz industriels qui a fait une victime vendredi matin dans la commune de Saint-Quentin-Fallavier, le ministre de l'Intérieur a livré de plus amples détails sur l'auteur présumé des faits, qui a été interpellé et placé en garde à vue. "Ce personnage avait fait l'objet d'une fiche S (sûreté de l'État, NDLR) en 2006 pour radicalisation qui n'a pas été renouvelée en 2008", a déclaré Bernard Cazeneuve, avant de préciser que l'individu, qui aurait brandi un drapeau islamique lors de l'attaque, n'avait "aucun casier judiciaire".

Invité par la presse à en dire davantage, le ministre de l'Intérieur a précisé que Yassine Salhi résidait dans la commune de Saint-Prieste, dans la région lyonnaise. "Il aurait été en lien avec la mouvance salafiste mais n'a pas été identifié par les services (de renseignements, NDLR) comme ayant participé à des activités terroristes", a-t-il indiqué, faisant notamment référence à des voyages en Syrie ou en Irak. Peu après l'annonce du ministre, le journaliste du Monde Soren Seelow a indiqué sur Twitter que le suspect, né en mars 1980, avait également fait l'objet d'une note des renseignements en 2011, mais n'avait pas été fiché.

  

D'après nos informations, Yassine Salhi a pénétré ce vendredi à 10 heures à l'intérieur du site de l'usine Air Products en compagnie d'un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant