Qui est vraiment François Fillon ?

le
2
François Fillon en 1993, alors ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, répond aux questions des journalistes. 
François Fillon en 1993, alors ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, répond aux questions des journalistes. 

On connaît aujourd'hui de François Fillon son attachement à la Sarthe, à l'histoire de France, à l'Église catholique, au libéralisme. On le sait discret, sobre, austère presque. Ces traits de caractère ont d'ailleurs été source de nombreuses moqueries ces derniers mois sur les plateaux de télévision. François Fillon n'est pas de ceux qui se font remarquer. Premier ministre étouffé sous Nicolas Sarkozy, présent sans excès dans les médias pendant sa campagne, boudé par les sondages, il est pourtant le candidat qui a créé la surprise. Sobriété stratégique ou personnalité originale ? Il semblerait, en tous les cas, que Fillon n'ait pas toujours été aussi effacé.

Christine Kelly, dans François Fillon, le secret de l'ambition, ouvrage publié en 2007, dresse un portrait totalement différent du sobre François Fillon. On le retrouve ainsi en adolescent rebelle, réticent à toutes formes d'autorité. Au collège, il est renvoyé trois jours pour avoir lancé en classe une ampoule lacrymogène. Ses professeurs, dans ses bulletins scolaires, écrivent sur lui qu'il est dissipé, fainéant et qu'il manque de modestie. Au lycée, il est réputé pour être turbulent et insolent et s'illustre comme chef de file d'une manifestation réclamant la démission d'un professeur d'anglais jugé incompétent. On est ici bien loin du candidat réservé, vainqueur du premier tour de la primaire. Mais qui est donc vraiment François Fillon ?...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7166371 il y a 2 semaines

    Einstein et Evariste Galois , deux génies immortels, étaient dans leur jeunesse des cancres rebelles et turbulents , comme quoi ... plus sérieusement ce qui nous intéresse c'est l'homme qu'il est, pas l'enfant ou l'ado qu'il fut.

  • M8252219 il y a 2 semaines

    Un homme de conviction qui veut que les Français soit égaux en droits et en devoirs.