Qui est Pierre de Villiers, le chef d'état-major qui a démissionné face à Macron ?

le , mis à jour à 11:38
0

Il se définit lui-même en «troupier», prompt à regarder ses soldats «dans les yeux» pour leur assurer que «les promesses seront tenues». L'ex-chef d'état-major des armées Pierre de Villiers, qui a démissionné ce mercredi alors qu'il était convoqué deux jours plus tard par Emmanuel Macron, n'a pas pour habitude de jouer au va-t-en guerre avec le pouvoir, qui l'a même parfois qualifié de «conciliant».

 

Par cette démission, ce général de l'armée de Terre, qui a notamment servi au Kosovo et en Afghanistan, montre une nouvelle fois qu'il refuse de plier pas quand il s'agit de défendre ses rangs. Tout comme lorsqu'il avait, une semaine plus tôt, expliqué ne pas vouloir se faire «baiser» (sic) sur le budget alloué à la Défense, déclenchant une guerre ouverte avec le président de la République qui lui a finalement coûté, à 60 ans, le prestigieux poste où il venait d'être reconduit par le chef de l'Etat et qu'il occupait depuis 2014. 

Démission du chef d'état-major Pierre de Villiers

 

Cette année-là, lorsque François Hollande le nomme en janvier en concertation avec Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, il succède à l'amiral Edouard Guillaud, dont il était jusqu'alors le numéro deux. Son prédécesseur a parfois été accusé au sein de l'armée d'avoir accepté de trop grandes réductions de moyens et d'effectifs, avec la suppression de 80 000 emplois prévue sur dix ans. 

 

Quatre mois après sa prise de fonction, il menace de démissionner

 

Quasiment dès sa prise de fonction, Pierre de Villiers évoque, lui, une armée en surchauffe, qui travaille «à 120%» de ses possibilités. En mai, il menace de démissionner quand de nouvelles restrictions financières sont envisagées. L'exécutif finit par céder face à cette fronde qui réunit également les chefs d'état-major des armées de l'Air, de Terre et de la Marine. 

 

Au fil des mois, celui qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant